Communiqué de presse

Un « cercle pour la paix » en soutien au Sri Lanka

Un « cercle pour la paix » et une veillée ont été organisés à Toronto, en Ontario, afin de soutenir les personnes touchées par les bombardements au Sri Lanka le dimanche de Pâques. L’événement multiconfessionnel organisé par des dirigeants chrétiens, juifs, et musulmans a été vivement appuyé par les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours.

 

Un « cercle pour la paix » est typiquement formé par un groupe de personnes se tenant côte à côte et formant un cercle humain autour d’un lieu de culte. Le cercle défend symboliquement la structure de l’église, les gens, la liberté de culte et la liberté de religion. Ce « cercle pour la paix » était le quatrième à être organisé dans la région du Grand Toronto au cours des deux dernières années. La paroisse Our Lady of Lourdes au centre-ville de Toronto a été choisie compte tenu de sa grande congrégation sri lankaise.

Durant la veillée qui a suivi dans la chapelle, le cardinal Thomas Collins de l’archidiocèse de Toronto a dit : « Nous prions afin que la brillante lumière de Pâques brille là où il y a de la haine, afin que nous puissions conquérir la haine par l’amour et que la haine puisse être apaisée. »

Les dirigeants religieux qui ont organisé l’événement ont aussi offert des messages d’espoir. « Nous croyons qu’il est possible que le monde change, que les êtres humains progressent, qu’ils aient l’espoir d’un avenir meilleur. Notre présence ici aujourd’hui est une preuve d’amitié. Il y a un siècle, nous n’aurions pu nous tenir ensemble. Aujourd’hui nous le pouvons et nous le faisons », a déclaré l’organisatrice et rabbin Elyse Goldstein de City Shul.

Le révérend et organisateur Gary van der Meer, de l’Église anglicane de St. Anne, a salué les nombreuses religions représentées à la veillée. « Le grand privilège de faire partie d’un cercle est d’être aux côtés de personnes d’une autre religion. C’est là où l’amitié commence entre nous », a-t-il expliqué.

L’organisateur et imam Shabir Ally, de l’Islamic Information and Dawah Centre International, a ajouté : « Nous devons leur faire savoir que nous sommes la majorité, que nous sommes des gens raisonnables. Nous prions pour que Dieu déverse ses bénédictions sur tous les lieux de culte, sur tous les adorateurs partout et pour qu’ils soient en paix et en sécurité. »

Roshanthini Paskaran, de Colombo au Sri Lanka, a relaté que sa grand-mère âgée et deux de ses tantes ont miraculeusement échappé à la terreur du dimanche de Pâques. Tandis qu’elle exprimait son immense gratitude pour la vie des membres de sa famille qui ont survécu, son souhait était que Dieu réconforte ceux dont la famille n’a pas eu cette chance.

Le père Doug McCarthy, de la paroisse Our Lady of Lourdes, a exhorté toutes les personnes présentes : « Pour atteindre la paix dans le monde, nous devons tous faire notre part. »

L’évêque Mike Quatrale, de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a offert les paroles suivantes : « Nous sommes venus tous ensemble dans l’unité. Plusieurs religions se sont rassemblées pour offrir leurs sincères condoléances au peuple du Sri Lanka. Nous savons qu’ils souffrent. Nous exprimons notre gratitude les uns pour les autres et nous nous souvenons du peuple du Sri Lanka dans nos prières alors qu’ils doivent faire face à cette tragédie. »

Être tous ensemble, solidaires et unis, tisser de nouveaux liens d’amitié et accepter notre diversité religieuse nous aide à réaliser que les espoirs et les aspirations que nous avons pour nous-mêmes et nos familles se recoupent. Quoique nous puissions croire et adorer différemment, nous choisissons de nous concentrer sur notre désir commun d’exprimer la foi, l’espérance, la charité et la paix. Ces valeurs sont universellement importantes et permettent aux familles et aux sociétés de prospérer.

Lisez la récente déclaration de la présidence de la région de l’Asie de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sur les bombardements au Sri Lanka.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.