Communiqué de presse

Des saints des derniers jours et d’autres chrétiens s’unissent en prière pour la nation

Des membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours se sont unis à d’autres chrétiens lors du petit déjeuner de prière national (NPB) pour prier pour la jeunesse canadienne, les peuples autochtones, les personnes marginalisées, les dirigeants de notre nation, et ceux qui sont persécutés pour leur foi. Le 54e petit déjeuner s’est tenu à Ottawa.

 

À sa première année à titre de présidente du NPB, la députée Cathay Wagantall a exprimé son souhait de voir la prière et la réflexion spirituelle gagner en popularité. « Nous sommes aujourd’hui venus de partout au Canada pour exprimer notre reconnaissance à notre Dieu, le créateur de toutes choses », a-t-elle dit.

D’une durée de deux heures, le petit déjeuner incluait huit prières et des réflexions spirituelles du premier ministre Justin Trudeau, et des députés Andrew Scheer (leader de l’Opposition officielle) et Daniel Blaikie (Nouveau Parti démocratique).

On encourage les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à prier sans cesse (voir 1 Thess. 5:17). David Thomas, président du pieu de Kitchener, en Ontario, prend part au petit déjeuner annuellement. Il a formulé le commentaire suivant : « Je suis vraiment heureux que la priorité soit davantage accordée à la prière cette année. De nombreuses priorités sont les mêmes que celles pour lesquelles nous prions au foyer et dans nos assemblées respectives. Je me sentais uni aux autres dans un seul et même but pour demander les bénédictions du Seigneur. »

Voici des extraits des prières entendues au petit déjeuner :

Wyzdom McCalla-Rodol, dans sa prière pour les jeunes, a dit : « Aide-nous à faire preuve de foi, en faisant des plans en accord avec ta volonté, pour obtenir une vie meilleure au Canada. Enseigne-nous à être sages et à nous tourner vers toi en toutes choses. »

Dans sa prière pour les peuples autochtones, le chef honoraire Kenny Blacksmith a dit : « Enseigne-nous à aimer, et aide-nous à pardonner d’un pardon qui n’est pas réglementé ni politique, qui ne peut être acheté, vendu, ni négocié d’aucune façon. »

L’honorable Jack Murta, dans sa prière pour les personnes marginalisées, a déclaré : « Nous avons été appelés à faire preuve de compassion pour les indigents, et de miséricorde envers ceux qui ont des difficultés au quotidien. Nous demandons que […] tu nous donnes le courage d’être des instruments entre tes mains pour faire ton travail dans ce monde. »

Dans sa prière aux dirigeants de notre nation, le révérend Andrew Bennett a prononcé les paroles suivantes : « Témoigne de la miséricorde envers le premier ministre, les membres du Cabinet, tous les députés à la Chambre des communes et les sénateurs afin qu’ils te servent toi, plutôt qu’eux-mêmes, O Seigneur, qu’ils puissent gouverner avec justice et au meilleur de leurs capacités, en cherchant toujours à défendre et à soutenir ce qui est juste, bon et vrai. »

Le député David Anderson, en priant pour ceux qui sont persécutés pour leur foi, a dit : « Bénis ceux qui sont offensés, persécutés et qui sont l’objet de médisance parce qu’ils te suivent. Que leur récompense au ciel soit grande. »

Dans sa prière de clôture, le juge de la Cour suprême, Russell Brown, a remercié le Seigneur de ce grand pays et il a demandé des bénédictions pour avoir le courage, la persévérance et la sagesse de faire sa volonté.

Le président Thomas a invité tous les participants à prier dans un même but : « Il y a une force extraordinaire qui découle de la prière collective. Nous devrions tous prier pour avoir du courage, de la persévérance et de la sagesse afin que nous puissions contribuer le mieux possible à rendre cette nation la meilleure qui soit. »

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.