Communiqué de presse

Les bénévoles mormons apprécient leur expérience aux Jeux panaméricains

Même s'ils n'arborent pas le porte-nom officiel de missionnaires à plein temps de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, plusieurs membres de l’Église de la grande région de Toronto ont accepté l’appel au service lors des Jeux panaméricains de Toronto de 2015. Ils avaient été choisis parmi des milliers pour cette expérience que l’on ne vit qu’une seule fois dans sa vie.

Aric Pahnke, 29 ans, de Toronto, étudiant pour un doctorat en ingénierie biomédicale, était en poste sur l’île de Toronto pour coordonner les allées et venues des bateaux transportant les participants et les journalistes, afin d’assurer l’accès sécuritaire des médias aux athlètes. Il a fait une mission de deux ans pour l’Église au Brésil et a pu utiliser ses habiletés linguistiques en espagnol et en portugais durant les Jeux.

Faire du bénévolat pour les Jeux était une affaire de famille pour Aukse et Yuri Ivanov de Richmond Hill. Aukse est une éditrice de livres et détient un certificat en journalisme européen; elle est conseillère au sein de l’organisation locale des femmes de l’Église, la Société de Secours. Pour elle, ces Jeux évoquent des sentiments nostalgiques de son reportage des Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City alors qu’elle vivait en Lituanie.

Durant ces Jeux, elle s’est portée volontaire pour travailler au Centre de presse principal, écrivant mot pour mot des « citations éclairs » pour aider les journalistes à enrichir leurs articles – en plus de passer deux jours à aider à emballer plus de 1000 sacs-cadeaux pour eux.

Yuri, conseiller dans la présidence de l’École du Dimanche, était chauffeur pour les VIP vers les différents sites. Il a rencontré pratiquement tous les concurrents venus des îles Caïmans et s’est lié d’amitié avec leurs dignitaires de haut rang.  Il a même été invité à leur rendre visite dans leur pays.

Plusieurs Saints des Derniers Jours, dont Kyungeun (Casey) Lee, 27 ans, de Toronto, ont partagé leur temps et leurs talents chaque semaine dans le cadre de leurs assignations à l’Église. En plus de remplir trois responsabilités dans l'assemblée locale, Lee était reconnaissante de l’opportunité unique de faire partie des Jeux. Elle était hôtesse, placière, receveuse de billets et préposée à l’accueil pour les événements athlétiques ayant lieu à l’Université York.

Lors de son premier quart de travail de sept heures, Lee a été touchée de voir la détermination de ceux qui, en dépit du fait qu’ils soient loin derrière sur la piste, firent de leur mieux pour finir la course.

Allison Caughill, 17 ans, d’Ajax, était au service d’accueil des événements au CIBC Pan AM Park. Elle répondait aux questions, donnait des instructions, et permettait aux visiteurs d’être enthousiastes pour les événements.

Le moment le plus mémorable de Caughill a été lorsqu’elle a pu communiquer avec une femme sourde qui assistait aux Jeux, grâce à sa connaissance rudimentaire de la langue des signes. « Elle était heureuse de voir que je la comprenais. Son fils a été ému que quelqu’un puisse lui parler. »

Le service fait partie intégrante de la vie des Saints des Derniers Jours. Ces opportunités uniques pour les membres de l’Église de servir bénévolement aux Jeux panaméricains renforcent l’enseignement de l’Église : « [...] lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu » (voir Mosiah 2:17). Il y a des Mormons qui rendent service dans leur collectivité dans le monde entier.

N. Eldon Tanner, ancien conseiller dans la Première Présidence de l’Église, a dit : « Le service est le prix du loyer que nous payons pour avoir le privilège de vivre sur cette terre. »

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.