Communiqué de presse

Des saints des derniers jours offrent amour et soutien à la communauté musulmane

Un service commémoratif auquel assistaient des membres de diverses confessions, notamment l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a eu lieu au centre islamique Taric de Toronto, en Ontario, le 4 février 2017 pour rendre un dernier hommage aux victimes du massacre à la mosquée de la ville de Québec le 29 janvier dernier.

L’imam Shaykh Imran Ally, qui a dirigé le service, a déclaré : « Cette attaque horrible […] a accablé les fidèles de toutes confessions puisque les endroits de culte sont nos ultimes refuges en matière de sécurité. » Il a ajouté que la communauté resterait forte et a qualifié « d’incroyable » la vague de soutien chaleureuse en provenance de tout le Canada et du monde.

Invité à exprimer des vœux de sympathie après les orateurs principaux, Jim Wilson, le directeur des affaires publiques pour le pieu de Toronto de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a offert, au nom du président du pieu de Toronto, Kullermo Hynynen, un message de compassion et d’amitié, d’amour fraternel et de respect mutuel, et a demandé que les bénédictions de Dieu soient accordées à toutes les personnes présentes.

 « Les propagateurs d’actes et de propos haineux souhaiteraient élever un mur entre les musulmans et la population canadienne, mais ils ont échoué, et ne réussiront jamais tant que des gens de bonne volonté comme vous (les personnes présentes) feront front commun avec nous et avec d’autres victimes d’intolérance », a déclaré Haroon Salamat, président de l’événement.

Les dirigeants de l’Église ont tôt fait d’exprimer leur tristesse et leur réprobation au sujet de la tragédie et ont offert leur soutien à tous ceux touchés par cet acte de violence odieux.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.