Père terrestre, Père céleste

Père terrestre, Père céleste

Communiqué de presse

On célèbrera la fête des Pères le dimanche 18 juin 2017 au Canada et dans d’autres pays. Cette journée est l’occasion pour beaucoup de remercier et d’apprécier les cadeaux faits par leurs pères et le temps qu’ils leur ont consacré, et également de passer du temps avec ceux qu’ils aiment et apprécient. Pour certains, c’est peut-être aussi un moment pour pleurer la perte d’êtres chers, ou le manque de figure paternelle.

La Famille : Déclaration au monde, par la Première Présidence et le Collège des douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, contient des conseils spécifiques aux pères : « Par décret divin, le père doit présider sa famille dans l’amour et la droiture, et a la responsabilité de pourvoir aux besoins vitaux et à la protection de sa famille. »

 

Dans une société ou le rôle des pères est parfois rabaissé et décrié comme étant superflu, les statistiques peignent un tableau contraire montrant de la criminalité, de la pauvreté et une éducation limitée lorsque les pères sont absents. Le rôle de père est essentiel et noble. Il peut aussi être tenu par des grands-pères, des oncles attentionnés, des pères de famille d’accueil, des beaux-pères et des pères adoptifs.

Parlant de son rôle de père, Jeremy Orrego, de Courtenay en Colombie-Britannique, a dit : « C’est très valorisant. Ça me donne un but. Je veux subvenir aux besoins de ma famille et rien de m’apporte plus de satisfaction ou ne me rend plus reconnaissant que de subvenir à leurs besoins et de les voir profiter des fruits de mon travail.   Ceci, ainsi que d’être un mari pour ma femme, me définit. Être un père est ce que je suis. »

Paul Bird, père, beau-père et grand-père de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, déclare que « être un père apporte de la joie quand vos enfants réussissent et de la tristesse quand ils échouent. J’aime regarder tous mes enfants grandir et devenir des personnes avenantes. C’est comme si j’entrevois ce que notre Père céleste doit ressentir. La vie n’aurait pas de sens sans mes enfants et mes petits-enfants. »

Elder Loren Morse, missionnaire pour l’Église à Toronto, a dit ; « Je garde dans mon coeur les souvenirs heureux des moments passés avec mes enfants et petits-enfants, les ballades en vélo, le camping, les soirées familiales, des moments ou je les tenais dans mes bras ou simplement quand nous étions réunis. Le sourire sur leur visage et la joie dans leurs yeux illuminent ma vie. L’amour que j’éprouve pour eux est incommensurable. »

Le Collège des douze apôtres a dit que «  De tous les titres de respect, d’honneur et d’ admiration qu’on donne à la Divinité, c’est celui de Père qu’il nous a demandé d’utiliser. (Voir “Father, Consider Your Ways,” Ensign, June, 2002).

Par Samantha Smith-Bird

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.