Communiqué de presse

Des bénévoles mormons donnent à des enfants atteints du cancer une raison de sourire

Depuis 20 ans, les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours d’Hamilton en Ontario organisent, dans leur salle de réunion locale, des fêtes de Noël pour les enfants de l’association Help a Child Smile (HACS). Chaque année, l’événement attire jusqu’à 250 enfants atteints du cancer et fait naître de tendres sentiments qui persistent longtemps au cours de la nouvelle année. HACS (www.helpachildsmile.com) fournit un soutien à 1 200 familles dont les enfants sont traités ou ont été traités pour le cancer à l’hôpital pour enfants McMaster d’Hamilton. L’organisation, fondée en 1987 et gérée entièrement par des bénévoles, donne à ces familles des occasions de sourire et d’avoir du plaisir.

Les espoirs et les rêves des enfants souffrant de maladies qui mettent leur vie en danger sont souvent éphémères. « Beau temps, mauvais temps, peu importe – pour nous, c’est un jour supplémentaire, un boni ajouté à nos courtes vies », a commenté un enfant qui profite du soutien de HACS.

Dave et Ruth Mifsud, de l’assemblée de l’Église de Burlington, en Ontario, coordonnent la participation de l’Église avec HACS depuis 16 ans. Ils ont recruté l’aide de plusieurs familles et jeunes mormons pour encourager ces enfants qui font face à de graves maladies et à un avenir incertain.

« [À ces fêtes,] il y a toujours eu un sentiment de révérence […] pour le caractère sacré de la vie », explique Dave. Il se souvient d’une fillette sans cheveux qui portait une belle robe rose et affichait un immense sourire tandis qu’elle jouait à un jeu durant l’une de ces fêtes. En l’observant, il a réalisé que les membres de l’Église ne faisaient pas que fournir un lieu de rassemblement avec de la nourriture, des décorations, des tables et des chaises – ils aidaient effectivement à faire sourire des enfants. « C’est si simple, dit-il, mais si important pour chaque petit enfant et sa famille. »

Bertha Bertrand, coordinatrice des événements familiaux pour HACS, sait très bien à quel point ces familles ont besoin d’aide. Sa fille, Charlene, avait entendu parler d’un agent de financement pour HACS et avait supplié sa mère de s’impliquer dans le projet. Trois mois plus tard, elles ont appris que Charlene était atteinte d’un cancer. Elle est décédé neuf mois plus tard, à neuf ans, mais non sans obtenir de sa mère la promesse qu’elle continuerait d’aider les autres enfants comme elle. Bertha est bénévole pour HACS depuis 29 ans.

« Se perdre dans le service pour les autres peut faire appel à toutes nos capacités. […] Seule la joie de donner aux autres peut nous rendre heureux », affirme Eileen Gibbons Kump, une membre de l’Église. (« Aerobics of the Heart », Ensign, septembre 1986)

Le président de l’Église, Thomas S. Monson, nous encourage ainsi : « Posons-nous la question : Ai-je fait du bien dans le monde aujourd’hui? Ai-je aidé quelqu’un dans le besoin? Quelle bonne façon de trouver le bonheur! Quelle bonne recette pour avoir de la joie et une paix intérieure! […] Puissions-nous "[encourager] ceux qui sont tristes et [rendre] quelqu’un joyeux" ». (« Now Is the Time », Ensign, novembre 2001)

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.

Télécharger des photos »