Communiqué de presse

Un nouveau monument relie les anciens pionniers aux immigrants modernes en quête d’une vie meilleure

À la mémoire de plus de 650 enfants morts pendant l’émigration du 19e siècle vers l’Utah

Des dirigeants de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont pris part à l'inauguration du Pioneer Children’s Memorial (monument à la mémoire des enfants pionniers) au parc patrimonial This Is the Place samedi à Salt Lake City. Ce nouveau monument a été érigé en l’honneur de plus 650 enfants dont la mort a été recensée pendant le trajet de 1 300 milles (2 092 km) des saints des derniers jours de Council Bluffs, en Iowa, vers l’Utah au milieu des années 1800.

Parmi les dirigeants présents samedi matin se trouvait le président M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, qui a offert la prière de consécration pour le monument.

« Quelle reconnaissance nous avons, nous, tes enfants, d’être réunis ici aux pieds de ce monument qui a été érigé à la mémoire des petits enfants qui, avec foi et confiance, ont essayé de se rendre jusqu’ici, mais qui n’ont pas réussi », a dit le président Ballard dans sa prière. « Veille sur ceux qui viennent ici et bénis-les, afin qu’ils sachent à quel point nous sommes privilégiés d’avoir un parc patrimonial tel que celui-ci. […] Nous consacrons ce monument pour l’édification de la foi de tous ceux qui y viendront en vue de souligner les efforts remarquables des pionniers pour cet endroit, la vallée du Grand lac Salé. »

            

Le nom des enfants est gravé sur dix-sept grandes pierres. Bon nombre de leurs histoires sont relatées par des représentations graphiques, des textes, des narrations auditives et visuelles, et quarante-sept statues de bronze qui décrivent une partie de l’histoire de l’émigration et du cran et de la ténacité des pionniers. Des artistes ont créé les statues en collaboration avec la fonderie Metal Arts de Lehi, en Utah.

Les dirigeants de l’Église ont expliqué que le monument est aussi un pont qui relie les efforts des pionniers passés et présents.

Nous voyons des immigrants […] s’efforcer d’améliorer la qualité de vie de leurs enfants. C’est pour cela qu’un tel monument est important.  – Elder Christensen

 « L’Utah est un État de plus en plus diversifié culturellement [et] tous ces gens sont des pionniers. Alors, c’est en fait une façon pour nous de mettre en valeur ce que représente l’Utah », a déclaré le président des interrégions de l’Utah, Elder Craig C. Christensen, des Soixante-dix. « Nous espérons que les visiteurs retiendront que ce monument est à la mémoire des enfants. Une part du caractère sacré du rassemblement a été le sacrifice fait par les petits enfants, et celui des pères et des mères qui sont venus jusqu’ici. Et c’est ce que nous voyons en Utah de nos jours. Nous voyons arriver des immigrants qui, en quête d’une vie meilleure, se centrent sur ce qu’ils doivent faire pour améliorer la qualité de vie de leurs enfants. C’est vraiment pour cela qu’un tel monument est important. »

En plus de souligner le lien entre le passé et le présent, le président Ballard a parlé de la foi profonde des premiers pionniers de l’Utah.

 « Nous devons toujours nous souvenir que ces premiers pionniers ont survécu grâce à leur foi profonde. Cette foi, comme vous le savez, a contribué à bâtir cette merveilleuse collectivité », a exprimé le président Ballard avant sa prière de consécration. « Nombre d’entre [eux] avaient peu d’éducation. Beaucoup ne savaient ni lire ni écrire. Mais ils savaient au plus profond d’eux-mêmes que Dieu le Père et son fils Jésus-Christ seraient toujours à leurs côtés. Nous sommes rassemblés au parc patrimonial This Is the Place aujourd’hui pour honorer les pionniers modernes – ceux qui commencent, qui entreprennent, qui déclenchent, qui mettent en place, qui dirigent et qui établissent quelque chose. […] Nous sommes tous unis, les pionniers du 19e au 21e siècle, dans notre poursuite à suivre les enseignements de Dieu, ce qui se traduit par des miracles dans notre vie. »

Ce site se veut un endroit de méditation et de réflexion. Il offre des bancs et de l’ombre favorisant la contemplation, les conversations et la reconnaissance pour le patrimoine laissé par les pionniers de l’Utah. La visite du site se termine par une vue sur la vallée du Grand lac Salé et une statue de bronze intitulée « Journey’s End » (fin du voyage).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.