Communiqué de presse

La sécurité dans les chapelles incombe à tous les saints des derniers jours

La révision des mesures de sécurité prend en compte les « conditions changeantes dans le monde ».

              

L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a mis à jour ses mesures de sécurité pour s’assurer que ses dirigeants et ses membres continueront d’être en sécurité dans les bâtiments lui appartenant. « Des conditions changeantes dans le monde » sont à l’origine de ces modifications, a expliqué l’Épiscopat président de l’Église dans une lettre adressée aux dirigeants.

« Ces directives visent à informer les dirigeants et les membres sur les moyens d’accroître la sécurité dans les bâtiments et les activités de l’Église », indiquait la lettre signée par l’évêque président Gérald Caussé et ses conseillers, l’évêque Dean M. Davies et l’évêque W. Christopher Waddell. « Nous invitons les dirigeants à discuter de ces mesures dans les conseils de paroisse et de pieu et à s’en servir pour enseigner aux membres, le cas échéant, à répondre aux préoccupations de la paroisse ou du pieu. Les dirigeants devraient faire appliquer ces directives adéquatement en tenant compte des lois régionales. »

 
                                      

Les nouvelles lignes directrices indiquent aux saints des derniers jours de s’en remettre à la police locale en cas d’urgence et recommandent plusieurs mesures que les membres peuvent mettre en place en vue d’accroître la sécurité. Ces mesures sont les suivantes : être vigilant et au fait de son entourage, rester calme, être amical et respectueux envers les visiteurs, ne pas rester seul dans un bâtiment de l’Église et suivre les conseils du Saint-Esprit en matière de sécurité. Les directives expliquent aussi aux dirigeants comment mieux réagir si le service religieux est interrompu par un individu ou par un groupe.

    Ces recommandations se terminent par des conseils sur la façon de réagir à la présence d’un tireur ou d’un autre type d’agresseur. Ces directives, émanant des forces de l’ordre et de spécialistes de la sécurité, sont les méthodes les plus adaptées à ce type de situation. Les dirigeants et les membres sont tenus de fuir, de se mettre à l’abri ou de se défendre, selon les circonstances.

Fuir. Fuyez immédiatement si la voie est libre et sécuritaire. Avancez rapidement vers la sortie la plus proche et éloignez-vous du bâtiment en vous réfugiant dans un endroit sûr. Sortez calmement, sans attirer l’attention de l’agresseur. Les adultes doivent s’assurer que tous les enfants sont supervisés et qu’aucun ne manque à l’appel. Ne retournez pas dans le bâtiment ou à votre bureau pour chercher des articles personnels. Ne transportez rien que les forces de l’ordre appelées sur les lieux pourraient confondre avec une arme.

Se mettre à l’abri. Si vous êtes incapable de fuir en toute sécurité, mettez-vous à l’abri et hors de vue de l’agresseur. Dans la mesure du possible, fermez et verrouillez la porte de la classe, du bureau ou de la pièce où vous vous trouvez et barricadez-en l’accès. Éteignez les lumières, couper la sonnerie des téléphones cellulaires et restez près du sol et loin des fenêtres. S’il y a des échanges de coups de feu entre l’agresseur et les policiers, toutes les personnes se trouvant dans des salles barricadées doivent y demeurer à moins d’instruction contraire des forces de l’ordre.

Se défendre. En dernier recours, s’il vous est impossible de vous enfuir ou de vous mettre à l’abri, ripostez aux attaques de l’agresseur. Utilisez tout ce qui est à votre portée en guise d’arme et luttez pour stopper l’agresseur. Si d’autres personnes sont présentes, unissez vos efforts pour vous défendre.

Pour plus de renseignements, consultez les directives révisées

Aux États-Unis et au Canada : Directives en matière de sécurité pour les réunions et les activités de l’Église [en anglais]

À l’international : Directives en matière de sécurité pour les réunions et les activités de l’Église [en anglais]

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.