Déclaration officielle

Réaffectation de missionnaires servant dans deux pays africains

MISE À JOUR (6 Août  2014) :

Tous les missionnaires ont quitté la Sierra Leone et le  Liberia en toute sécurité et ont reçu de nouvelles affectations. Les missionnaires se rendront à leurs nouvelles affectations durant les prochains jours. Dès leur arrivée, ils contacteront leur famille pour les tenir au courant.  Tous les missionnaires sont hors de danger et en bonne santé.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est bien implantée au Liberia et en Sierra Leone où des milliers de membres continuent de vivre, de pratiquer la religion et de rendre service. Par l’intermédiaire de ses propres programmes humanitaires et de ses partenaires dans l’œuvre humanitaire, l’Église évalue les besoins et étudie la meilleure façon d’aider ses membres et les habitants de ces pays. 

——————————————————————————————

Réaffectation des missionnaires servant dans deux pays africains (1er août 2014)

En raison de l’épidémie du virus Ebola, et en mesure préventive, tous les missionnaires servant dans les pays africains de la Sierra Leone et du Liberia sont sur le point d’être transférés hors de ces pays et réaffectés dans d’autres missions. Assurer la santé et la sécurité de nos missionnaires est notre principale priorité.  Lors des semaines passes, des mesures ont été prises pour minimiser les risques encourus par les missionnaires, y compris leur demander de rester confinés dans leurs appartements. À ce jour, aucun missionnaire n’a été signalé malade. Les familles sont avisées dès que les missionnaires rejoignent leurs nouvelles affectations. C’est une situation très difficile pour les missionnaires et les citoyens de ces pays et, tout comme d’autres organisations, nous prenons toutes les mesures pratiques nécessaires pour diminuer les risques. 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.