Communiqué de presse

Prix soulignant les valeurs familiales pour 2014 décernés en Nouvelle-Écosse

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a remis des prix soulignant les valeurs familiales à trois couples de la Nouvelle-Écosse pour avoir soutenu et honoré la famille.

Une cérémonie a récemment eu lieu à Halifax afin de remettre les prix à Tom et Rose Marie Smith, Sam et Barb Pike, et Joel et Cathy Jacobson, des résidents locaux. La contribution extraordinaire des récipiendaires à défendre la famille et à promouvoir des standards qui la soutiennent et la fortifient a été reconnue lors de cette soirée.

Tom et Rose Marie ont quinze enfants, dont douze ont été adoptés. « Notre parcours a été une bénédiction, mais cela a entraîné des difficultés que nous avons dû surmonter et que nous surmontons toujours », dit Tom Smith. « Nos valeurs basées sur la foi, l’engagement et la réalité sont fondamentales à ce que nous sommes en tant que famille. Ces trois valeurs sont ancrées dans l’amour que nous avons reçu et motivées par cet amour… l’esprit de Dieu est bien présent dans ses créations », ajoute-t-il.

Sam et Barb Pike viennent tous deux d’une famille nombreuse et ont toujours voulu une grande famille pour eux-mêmes, mais ils ne savaient pas à quel point la leur serait importante. Ils ont six enfants naturels et adoptés. Quatre filles (deux paires de sœurs) ont été adoptées la même journée. Au cours des vingt dernières années, les Pike ont servi de famille d’accueil à 45 enfants. Un des garçons qu’ils ont accueillis est avec eux depuis quatorze ans, l’autre, depuis cinq ans seulement et ils ont tous deux des problèmes de santé complexes. La famille Pike a été le premier foyer à héberger des enfants à la santé précaire en Nouvelle-Écosse. L’expérience de Barb en tant qu’infirmière a été un atout considérable. « Les choses sont parfois difficiles, mais nous croyons que c’est un moyen de redonner à la collectivité », dit-elle.

Les couples Smith et Pike reconnaissent que, bien qu’étant maintenant plus âgés, ils ne refuseraient pas d’autres enfants. « Il y en a peut-être un qui est spécial et qui a besoin de nous. »

Joel et Cathy Jacobson sont bien connus pour leur bénévolat et leur travail dans la collectivité. Pendant sa carrière de dix-huit ans en tant que journaliste au quotidien néo-écossais The Chronicle-Herald, Joel a réalisé des reportages pour ses chroniques Bright Spot (Point positif) et Great Kids (Des enfants formidables). Il affirme que son épouse devrait porter le nom de « Sainte Catherine » compte tenu de ses qualités humaines et de son inépuisable bonté.

La ministre de la Justice et de l’Immigration et Procureure générale de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Lena Diab, était présente à la cérémonie d’honneur et a surpris Joel et Cathy en leur offrant son propre certificat officiel en signe de reconnaissance pour ce qu’ils ont accompli. « Je suis issue d’une famille libanaise de six enfants, j’en ai quatre moi-même et je suis récemment devenue grand-mère. La famille est très importante pour moi », a-t-elle dit.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours se fait le promoteur de la famille en paroles et en actions. Le prix soulignant les valeurs familiales, inauguré en 1991 à la suite de l’insistance renouvelée sur les problématiques familiales, reconnaît les citoyens qui « s’efforcent de promouvoir les standards et les valeurs conformes à la position de l’Église sur la famille ».

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.