Thème

Préparation

On enseigne aux membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours des principes d’autonomie afin qu’ils soient préparés pour faire face aux difficultés et aux défis de la vie, que ce soit des catastrophes naturelles, la maladie, une perte d’emploi ou d’autres situations imprévues. L’autonomie englobe l’éducation, la santé, l’emploi, la production et les réserves au foyer, les finances familiales, et la force spirituelle.

En un mot, on enseigne aux mormons à l’aide des Écritures : « Si vous êtes préparés, vous ne craindrez pas » (D&A 38:30).

« L’Église a créé une solide culture de préparation au sein de ses membres », explique Gail McGovern, présidente et directrice générale de la Croix-Rouge américaine. « Je crois que cette culture peut être un exemple pour d’autres organisations dans le monde. »

En 2007, l’Église a publié un dépliant pour les membres dans lequel la Première Présidence déclarait : « Nous recommandons aux membres de l’Église du monde entier de se préparer aux difficultés qui peuvent survenir dans la vie en ayant une réserve de base de nourriture et d’eau ainsi que des économies. » La Première Présidence a aussi conseillé aux membres de l’Église de « ne pas tomber dans les extrêmes » dans ce domaine.

Le Manuel d’administration de l’Église stipule que : « Pour prendre soin d’eux-mêmes et de leur famille, les membres doivent se constituer une réserve de trois mois des aliments faisant partie de leur alimentation habituelle. Lorsque la loi et leur situation le leur permettent, ils doivent progressivement se constituer des réserves à plus long terme des produits qui constituent la base de l’alimentation. Ils doivent aussi faire des réserves d’eau potable pour le cas où l’approvisionnement en eau serait pollué ou interrompu. »

Il est recommandé de se constituer des réserves de nourriture progressivement, sans contracter de dettes. Pour combler des besoins à long terme là où la situation le leur permet, les membres peuvent mettre en réserve des produits de base, tels que du blé, du riz et des haricots secs pour une période allant jusqu’à 30 ans s’ils sont bien entreposés et qu’une rotation est effectuée.

Il arrive parfois que ces lignes directrices d’entreposage soient mal interprétées par la population et que l’accent soit mis sur un approvisionnement abondant en denrées alimentaires en cas de catastrophes naturelles imprévisibles. Pareille démarche est atypique dans la culture mormone, dans laquelle la directive simple invitant les membres à faire des réserves de nourriture et d’eau pour trois mois s’inscrit dans la philosophie de bien-être global de l’Église en matière de préparation dans tous les aspects de la vie quotidienne.

Dans un message, en 2014, le président Thomas S. Monson a dit : « Nous exhortons tous les saints des derniers jours à être prudents dans leurs projets, à être modestes dans leur mode de vie et à s’abstenir de contracter des dettes excessives ou non nécessaires. Beaucoup plus de gens pourraient résister aux vagues houleuses de leur situation financière s’ils avaient des réserves de nourriture et de vêtements, et s’ils n’avaient pas de dettes. Aujourd’hui, on s’aperçoit que beaucoup ont suivi le conseil à l’envers, ils ont un stock de dettes et pas de nourriture. »

Pour plus d’information, consulter le site Provident Living [en anglais].

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.