Partenariats d’organisations confessionnelles pour aider les enfants dans le besoin

Communiqué de presse

Le Parlement des religions du monde, en cours à Toronto, a accueilli une table ronde de spécialistes animée par l’UNICEF pour discuter du rôle des organisations confessionnelles qui viennent en aide aux enfants en difficulté. Parmi les intervenants se trouvaient Maurice Bloem, du Church World Service; le Dr William Recant, de l’American Jewish Joint Distribution Committee; sœur Sharon Eubank, de LDS Charities et première conseillère dans la présidence générale de la Société de Secours de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours; Anwar Khan, de l’Islamic Relief USA, et la modératrice Caryl Stern, de l’UNICEF.

Les experts représentaient tous des organisations qui sont regroupées en tant que partenaires pour soulager la souffrance et assurer le bien-être des enfants dans le monde.

 

En parlant de leurs partenariats, sœur Eubank a dit : « Ces associations de longue date nous permettent d’acheminer nos fournitures à ceux qui en ont le plus besoin. Nous recherchons des groupes locaux et stables pour que nos dons entraînent des changements durables fondés sur des principes d’autonomie ».

 « J’aime vraiment l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Sur le flanc d’une montagne au Cachemire, j’ai distribué des couvertures données par [LDS Charities]. Les enfants utilisaient même l’emballage de plastique des couvertures pour se protéger de la pluie. L’Église m’a aidé à mener à bien ce projet », a expliqué Khan.

Depuis 1985, LDS Charities, la branche des services humanitaires de l’Église, travaille de concert avec des gouvernements, des entités non gouvernementales et des organisations communautaires pour venir en aide à des millions de personnes du monde entier.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.