Actualité

Annonce de la nomination de dirigeantes internationales mormones

Expansion outre-mer novatrice de la direction pour répondre aux besoins de l'Église à l'échelle mondiale

Les présidentes des organisations de la Société de Secours, des Jeunes Filles et de la Primaire de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont annoncé des changements dans leurs organisations qui permettront de répondre aux besoins des femmes et des jeunes filles de huit ans et plus. L’organisation des Jeunes Filles aura maintenant cinq membres de son bureau résidant en dehors de l’Utah, dont quatre en dehors des États-Unis. Il s’agit de la première organisation auxiliaire à élargir sa direction à l’étranger. Les séminaires de formation des dirigeantes des trois organisations, qui se tenaient jusqu’à maintenant uniquement au siège de l’Église, seront graduellement remplacés par une formation en ligne accessible à toutes les dirigeantes d’organisations de femmes mormones du monde entier.

Lors d’une entrevue ayant eu lieu cette semaine dans le bâtiment de la Société de Secours à Temple Square, sœur Linda K. Burton, présidente générale de la Société de Secours; sœur Bonnie L. Oscarson, présidente générale des Jeunes Filles, et sœur Rosemary M. Wixom, présidente générale de la Primaire, ont également donné des précisions quant à la prochaine réunion générale des femmes biannuelle, prévue le 29 mars 2014. Plutôt que d’avoir deux réunions distinctes annuelles pour les femmes et pour les jeunes filles, l’Église a décidé, en novembre 2013, d’organiser une réunion conjointe biannuelle et d’y inclure les fillettes de huit ans et plus.

« Après nous être concertées, nous en sommes toutes arrivées à la conclusion que tout commençait pour les fillettes à partir de huit ans quand elles contractaient l’alliance du baptême »,  déclare sœur Wixom, depuis le Texas. Les dirigeantes des femmes pensent que ces changements donneront aux femmes et aux jeunes filles de l’Église une occasion de « progresser et d’évoluer ». « De nos jours, les enfants grandissent plus vite que jamais et apportent une énergie et une ouverture d’esprit qui leur est propre », dit sœur Wixom.

« La semaine dernière, nous avons commencé à appeler les membres [d’un nouveau] bureau général », explique sœur Oscarson, qui a été nommée présidente générale de l’organisation des Jeunes Filles lors de la Conférence générale d’avril 2013. Elle explique que les appels à servir comme membres du bureau ont été faits par téléconférences avec Elder Jeffrey R. Holland et Elder D. Todd Christofferson, du Collège des douze Apôtres. Sœur Oscarson indique que le bureau général sera composé de quatre membres locales issues du Wasatch Front et de cinq femmes résidant hors de l’Utah qui seront « nos yeux et nos oreilles dans les autres parties du monde », y compris l’Afrique, le Brésil, le Japon, le Pérou et la ville de New York. « Il a fallu du temps avant que ce projet n’aboutisse et ce fut un long processus pour trouver ce à quoi il devait ressembler. »

« Grâce à la technologie actuelle, nous pouvons facilement communiquer avec les sœurs se trouvant ailleurs dans le monde », ajoute sœur Oscarson, qui rappelle que les téléconférences, les téléphones cellulaires et les courriels maintenant accessibles à travers la planète facilitent la communication entre les différentes membres du bureau général des Jeunes Filles. « Il ne s’agit plus d’une église du Wasatch Front, ni même d’une église des États-Unis », fait-elle remarquer. « Cela réduit la taille de l’Église et nous permet de répondre aux besoins existant dans le monde entier. Je crois que le message que cela envoie à tous est important. »

« Nous nous réjouissons pour elles et aussi de cette occasion d’apprendre de cette expérience », déclare sœur Burton, qui croit que la direction divine aide à partager le message de l’Évangile de Jésus-Christ. Soeur Wixom et elle suivront les progrès du bureau général des Jeunes Filles pour voir si elles pourraient également envisager d’avoir des membres internationales au bureau de leurs organisations. « Je pense qu’il est important de savoir qu’avant d’effectuer ce changement, nous en avons parlé ensemble et qu’elles ont pris part à la décision, sachant qu’elles pourraient adopter ce changement à un moment donné », déclare sœur Oscarson.

Les trois présidentes générales d’auxiliaires étaient heureuses de pouvoir communiquer avec des membres de leur bureau à l’échelle mondiale grâce au nouveau programme de formation en ligne accessible dans de nombreuses langues aux dirigeantes de femmes. Ce programme remplacera une réunion de formation annuelle qui était limitée auparavant à la région de Salt Lake. « Il sera accessible à toutes en même temps, ce qui est exceptionnel », ajoute sœur Wixom. « Durant les dernières années, nous avons essayé de préparer notre formation de manière à pouvoir la diffuser et, aujourd’hui, il semble que ce soit le bon moment de fournir cette formation en ligne pour la Société de Secours, les Jeunes Filles et la Primaire. D’autres organisations seront également incluses. »

Sœur Burton indique que la formation aura lieu après la Conférence générale. « Cela nous permettra d’inclure dans nos formations les priorités énoncées par nos prophètes et les paroles qu’ils auront prononcées lors de la Conférence générale et de les adapter à nos formations à l’échelle mondiale », déclare-t-elle.

« Cette formation fera partie de séquences vidéos accessibles à tous à travers l’Église entière », explique sœur Oscarson. « Il y a un besoin mondial… et nous espérons qu’elle représentera ce que nous recevons de nos bureaux et que nous pourrons le mettre en ligne afin que tous puissent le mettre en pratique à travers le monde. » 

Les dirigeantes des organisations auxiliaires ont exprimé leur enthousiasme au sujet de la réunion générale biannuelle des femmes. « Il ne s’agit pas seulement de ce que cela nous apporte mais plutôt de ce que nous pouvons donner, et ces filles peuvent donner et aussi recevoir la révélation en participant à cet événement », déclare sœur Wixom. « Chaque saison de la vie a son importance », déclare sœur Burton. « Nous avons besoin de voir rassemblées les femmes issues de toutes les saisons de la vie, afin de nous fortifier mutuellement et de recueillir les fruits de chaque point de vue unique le long de ce chemin. »

« Je constate qu’une des valeurs de cette réunion pour les jeunes filles de tous âges, de 8 à 88 ans, est de voir combien elles jouent un rôle important pour s’enseigner les unes les autres », dit sœur Oscarson. « Dans un monde où l’on prône l’égalité en toutes choses, je pense que nous avons besoin de réaffirmer que les femmes, et en particulier les jeunes filles, qui cherchent à comprendre leur rôle dans le monde ont des talents exceptionnels et ont un rôle unique à jouer dans le monde. 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.