Dernières Nouvelles

Moral retrouvé après la destruction d’une église mormone à Slave Lake, à la suite d' incendies

Les membres de L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de Slave Lake, en Alberta, attendaient  impatiemment une nouvelle chapelle, après que leur ancienne église ait pris feu lors des feux de broussailles du 15 mai 2011.  Un tiers de la ville du Nord de l’Alberta a brûlé lorsque deux feux de broussailles ont convergé dans cette ville, causant des dommages s’élevant à plus d’un milliard de dollars.

Lorsque l’on vit en milieu boisé, il y a des évacuations à court terme par mesures préventives pratiquement tous les ans, mais la ville n’avait jamais subi d’incendie auparavant.  Cette fois-ci, on a demandé à tout le monde, mis à part le personnel d’urgence, de quitter Slave Lake pour au moins deux semaines.

Les dégâts massifs dépassaient l’imagination. Près de dix mille personnes ont soudain dues être déplacées. Certains ont emporté des trousses d’urgence de 72 h et pensaient pouvoir retourner chez eux le lendemain. Au lieu de cela, le feu a détruit des quartiers entiers, des edifices gouvernementaux, la bibliothèque municipale des magasins, et de nombreuses église, dont la chapelle de L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de Slave Lake.

Steve Anderson, dirigeant mormon local à Slave Lake, a quitté la ville en sachant que l’église avait été détruite.  "Lorsque l’incendie s’est declaré ce dimanche soir-là, je me suis rendu sur la route avec mon quatre-roues, juste pour voir si le bâtiment avait bel et bien été détruit.’’  Anderson s’est assuré que les citoyens étaient en sûreté et a contacté Melvin Wong, dirigeant de l’Église à Edmonton, en Alberta, pour l’aviser de ce qui s’était passé à  250 kilomètres au nord de la ville.

Wong a  immédiatement organisée des équipes de bénévoles à Edmonton, afin d’aider les  évacués, qui était arrivés à l’église mormone d’Athabasca, à 130 kilomètres au sud-est de Slave Lake.  On a apporté des trousses d’hygiène et des repas aux personnes en difficulté. Des membres de l’Église à Edmonton ont assemblé 800 trousses d’hygiène pour l’Armée du Salut, afin qu’elles soient portées dans dans les centres d’évacuation publics. Un membre de l’Église a mis son terrain de camping privé à la disposition d’un groupe d’évacués qui avait passé les premiers jours à l’extérieur de l’église d’Athabasca. 

Le moral est encore tombé plus bas lorsque, peu après les feux, de fortes pluies ont cause deux inondations dans la communauté déjà dévastée.

 Lorsque la ville a organisé son concours de châteaux de sable annuel sur les rives du Lesser  Slave Lake, Anderson a mis sur pied un barbecue gratuit pour les citoyens, au cours duquel on a nourri plus de 500 personnes et distribué des courtepointes ainsi que d’autres articles.  D’autres commerçants ont aussi donné des fournitures lorsqu’ils ont entendu parlé du projet d’Anderson.  "J’ai pensé que ce serait bien de redonner aux gens…en tant que chrétiens, nous voulions tendre la main aux individus et aux familles pour qu’ils sachent qu’il y avait du monde qui se souciait d’eux. "

Wong a ajouté: "Il arrive parfois que l’on ressente une certain frustration lorsque l’on subit une grande perte. La nature humaine nous fait blâmer les autres. Le pouvoir du Sacrifice expiatoire de Jésus-Christ peut permettre aux gens de surmonter ces sentiments et de dire : ‘’D’accord, Seigneur, nous le remettons entre tes mains. Aide-nous, s’il te plait."

L’église se trouvait dans le dernier secteur de la ville devant être nettoyé des débris; après une longue attente, la cérémonie de la mise en chantier du nouveau bâtiment s’est tenue le 8 Septembre 2012, sur le site d’origine de l’église.  Le toit a été posé en prévision de l’hiver et les travaux intérieurs sont en cours.  Après avoir dû utiliser des installation temporaires durant plus d’un an, les membres de l’église attendaient avec impatience que la nouvelle chapelle soit terminée, espérant la fin des travaux au courant de l’été prochain. En attendant, ils vont travailler à reconstruire avec d’autres non seulement leur ville, mais aussi le moral de leur ville.

 

 

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.