Les mormons soulignent la révélation sur la prêtrise

Communiqué de presse

La Première Présidence de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé qu’une célébration aura lieu à Salt Lake City, en Utah, pour marquer le 40e anniversaire de la révélation de 1978 sur la prêtrise.

En juin 1978, Spencer W. Kimball (1895-1985), alors président de l’Église, a annoncé que les bénédictions de la prêtrise seraient étendues à tous les enfants de Dieu de partout : « Le jour promis depuis si longtemps est venu où tous les hommes fidèles et dignes de l’Église pourront recevoir la Sainte Prêtrise, avec le pouvoir d’exercer son autorité divine et de jouir avec leur famille de toutes les bénédictions qui en découlent, notamment les bénédictions du temple » (Doctrine et Alliances, Déclaration Officielle – 2).

 

Les réactions des membres de l’Église de toutes races dans le monde ont été extrêmement positives. L’Église a immédiatement commencé à ordonner à la prêtrise les hommes d’origine africaine, et les hommes et les femmes de race noire ont commencé à fréquenter les temples à travers le monde et ils continuent de le faire en nombre croissant aujourd’hui.

Les membres de l’Église du Canada se souviennent de cette annonce comme d’une période de réjouissances. Même après 40 ans, plusieurs se souviennent de leurs sentiments lorsqu’ils ont appris la nouvelle.

Walter Saunders, d’origine jamaïcaine, vivait à Milton, en Ontario, au moment de la révélation. « Je me suis senti joyeux et humble, dit-il. [L’annonce] a eu lieu peu de temps après mon baptême dans l’Église. J’étais emballé et très à l’aise lorsque j’ai appris la nouvelle.» La révélation a eu un grand impact dans la vie de Saunders puisqu’il a eu depuis ce temps l’occasion de servir dans le temple pendant plus de dix ans et d’y oeuvrer en tant que membre de la présidence du temple de Toronto, en Ontario.

La fille de Saunders, Grace Hogberg, de Guelph en Ontario, a dit : « En rétrospective et en posant un regard d’adulte sur la déclaration, je constate que son annonce m’a enseigné que les choses arrivent en temps voulu et que l’on doit se reposer sur notre Père céleste et croire qu’il aime tous ses enfants. »

Ellison Corbin est né à la Barbade et a immigré au Canada en 1976. Il a connu l’Église en 1977 lorsque des missionnaires lui ont rendu visite. En tant que Noir, il a trouvé difficile d’apprendre qu’il ne pourrait pas détenir la prêtrise et qu’il ne pourrait par conséquent pas aller au temple. Toutefois, les missionnaires lui ont dit que « le Seigneur avait promis que le jour viendrait où tous les hommes dignes auraient la possibilité de détenir la prêtrise ». C’était tout ce qu’il avait besoin d’entendre, et il était certain que cela se produirait de son vivant. Grâce à cette certitude, son épouse, Eleanor, et lui se sont fait baptiser le 31 mars 1978 à Scarborough, en Ontario.

Quelques semaines après leur baptême, le 8 juin 1978, la révélation sur la prêtrise a été reçue. Trois jours plus tard, le 11 juin 1978, Corbin a été ordonné prêtre, et en octobre 1979, sa famille a été scellée dans le temple de Washington D.C. « J’étais très heureux et honoré, dit-il. Je pouvais constater que les membres étaient tout aussi heureux de voir que le jour était venu après tant d’années d’attente. »

Depuis ce temps, Corbin a servi dans plusieurs appels de la prêtrise, notamment comme travailleur au temple de Toronto, en Ontario. « J’ai été béni et j’ai pu me rapprocher du Seigneur chaque jour. Ma famille et d’autres ont profité de ces bénédictions de la prêtrise durant ces années », reconnaît-il.

Ceux qui avaient déjà reçu les bénédictions de la prêtrise et du temple à l’époque se réjouissaient que leurs frères et sœurs dans l’Évangile pussent dorénavant jouir des mêmes bénédictions qu’ils avaient reçues.

Mike Todd, membre de l’Église de Surrey, en Colombie-Britannique, vivait en Afrique du Sud au moment de l’annonce de 1978. « Je suis né et j’ai été élevé en Afrique du Sud durant la période de l’apartheid. Les écoles, les transports publics, les banlieues et presque tout dans la vie de tous les jours était divisé selon des critères raciaux », explique-t-il.

« Pendant cette période, poursuit-il, les non-Blancs n’étaient pas exclus des églises; pourtant, ils étaient peu nombreux à se joindre à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, car à cette époque cette religion ne faisait du prosélytisme que parmi la population blanche. Peu de membres non-Blancs faisaient partie de ces assemblées que j’ai visitées durant ces années, mais ils étaient les bienvenus et ils étaient traités respectueusement. Avec l’annonce de 1978 que tous les hommes dignes pouvaient recevoir la prêtrise, les efforts missionnaires ont changé. La population non-blanche a répondu à la prédication de l’Évangile et a commencé à se joindre à l’Église en nombre croissant. Ce changement a été très bien accueilli en Afrique du Sud, comme dans tous les pays africains, d’ailleurs! »

Les dirigeants de l’Église d’aujourd’hui condamnent sans équivoque toute forme de racisme, passée et présente. Depuis 1978, l’Église se tourne vers l’avenir tandis que l’adhésion mondiale parmi les Africains et ceux de descendance africaine continue de croître rapidement. Le nombre de ces membres se compte maintenant par centaines de milliers.

L’Église proclame que, d’après les conditions que Dieu a prescrites, le salut est accessible à la famille humaine entière grâce à Jésus-Christ. Elle affirme que Dieu « ne fait point acception de personnes » et déclare formellement que quiconque est vertueux – peu importe sa race – est aimé de lui. Les enseignements de l’Église en ce qui a trait aux enfants de Dieu sont résumés dans un verset du Livre de Mormon : « [Le Seigneur] ne repousse aucun de ceux qui viennent à lui, noirs et blancs, esclaves et libres, hommes et femmes; […] tous sont pareils pour Dieu » (2 Néphi 26:33).

Nous invitons les membres de l’Église, leurs familles et leurs amis à commémorer le 40e anniversaire de la révélation sur la prêtrise. Une retransmission à l’échelle mondiale, à partir du Centre de conférence de l’Église à Temple Square à Salt Lake City, en Utah, aura lieu le 1er juin 2018, à 19 h 30 (heure avancée des Rocheuses) et pourra être regardée sur canada.lds.org et sur canadafr.lds.org en français. Le programme comprendra un message des dirigeants de l’Église et de la musique interprétée par une variété de chorales.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.