Histoire Vedette

Les Mormons sont les hôtes d'une cérémonie de commémoration de l'Holocauste à Calgary

Le 21 avril 2013, des saints des derniers jours se sont réunis avec d'autres Chrétiens et des Juifs à L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à Calgary, en Alberta, lors d'une cérémonie de commémoration de l'Holocauste; lors de la soirée, il y a eu de la musique, des histoires et des témoignages d'espoir. 

“Larry Spackmann, président de pieu, a déclaré : ''Nous sommes honorés et touchés que d'autres communautés chrétiennes et nous-mêmes, accueillons, une cérémonie de commémoration de l'Holocauste, à tour de rôle''.  Plus de 1.000 personnes ont assisté à la cérémonie, qui s'appelait “Enfants de l'Holocauste.”

L'un des participants, le calgarien Paul Vance, a  partagé le sentiment exprimé par deux survivants de l'Holocauste qu'il avait connus lorsqu'il était en mission en Afrique du Sud : ''Peine partagée est demie peine. Joie partagée est  double joie.''

L'Église s'est jointe au Conseil chrétien et juif de Calgary afin de préparer une soirée d'échange des sentiments de tristesse pour une période d'histoire décrite par le Rabbin Shaul Osadchey comme un moment qui a ''étouffé l'espoir''.

“L'Holocauste n'a pas seulement  été une tragédie juive; ça a été une tragédie humaine, dont les effets dévastateurs se font encore sentir dans le monde entier'', a ajouté le président Spackman. “Les conflits religieux et l'intolérance raciale, la marginalisation, le fanatisme, la persécution et l'assujettissement sont très inquiétants pour nous tous.''

Tandis que l'on se remémorait l'Holocauste, de la musique et des vidéos ont apporté de l'espoir.  Cenek Vrba, violoniste international, a interprété un extrait émouvant de la musique du film La liste de Schindler.  Cinq survivants de l'Holocauste ont aussi chanté dans une chorale  juive devant plusieurs survivants de l'Holocauste, assis dans l'assemblée.

Des jeunes, qui avaient visité plusieurs monuments commémoratifs internationaux de l'Holocauste, et avaient participé à la ''Marche des vivants'', ont raconté leur expérience. Reconnaissant qu'ils faisaient partie de la dernière génération à pouvoir rencontrer des survivants et écouter leurs histoires, les jeunes se sont profondément engagés à défendre la vérité,  à contrecarrer ceux qui font de la discrimination fondée sur la religion ou la race, et à préserver la liberté.

Le président Spackman a déclaré : “Nous avons le devoir et le privilège de pouvoir comprendre leur histoire, devenir des témoins de leur histoire, et de méditer sur les droits et libertés [religieux] que nous considérons comme acquis aujourd'hui.”

L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours croit en l'importance de défendre et de préserver la liberté religieuse dans le monde entier. Les membres de l'Église reconnaissent que la liberté religieuse est essentielle à la santé d'une société multiculturelle.  

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.