Communiqué de presse

Les Mormons canadiens encouragés à voter selon leur conscience

Être un bon citoyen n’est jamais facile – cela requiert du jugement, de la civilité et de la patience. Dans une démocratie, nous avons le privilège d’élire des représentants. Comme les membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne partagent pas tous les mêmes opinions, ils peuvent choisir le représentant qui, selon eux, possède les meilleures valeurs et défendra au mieux leurs intérêts.

L’Église recommande à ses membres de jouer leur rôle de citoyens responsables, notamment en s’informant des questions se rapportant aux élections et en votant, et attend d’eux qu’ils participent au processus politique de manière informée et courtoise. Compte tenu du fait que les membres de l’Église sont de milieux divers et ont des expériences différentes, ils peuvent avoir des divergences d’opinion politique.

Pierre Anthian, membre de l’Église et conseiller municipal à Laval-des-Rapides, déclare : « Chez nous, à la maison, nous pouvons goûter aux vertus d'un gouvernement familial centré sur des lois que nous avons choisies ensemble et que nous respectons ensemble. Si notre bonheur familial repose en grande partie là-dessus, nous devrions accorder une attention particulière au choix de ceux qui vont nous représenter pour faire des lois qui nous ressemblent, et nous permettre de conserver ce précieux et fragile équilibre qui régit le bonheur de notre famille nationale. »

Il y a environ 192 300 Mormons au Canada. Ceux qui peuvent voter suivront leur conscience individuelle. Des membres de l’Église peuvent soutenir la direction de certaines politiques locale ou nationale, tandis que d’autres peuvent être en désaccord. Les croyances religieuses d’un individu ne déterminent pas son allégeance politique. Le vaste éventail d’opinions politiques dans l’Église au Canada est une chose saine et productive.

En tant que citoyens, les Saints des derniers jours doivent rechercher et puis faire élire des dirigeants qui agiront avec intégrité et qui sont sages, bons et honnêtes. On peut trouver des principes compatibles avec l’Évangile au sein de plusieurs partis politiques.

Où qu’ils vivent, les Saints des derniers jours ont la responsabilité et le privilège de faire de leur coin de pays un milieu de vie meilleur. Ils agissent dans l’espoir que les demandes de citoyenneté et de conscience seront prises en compte de manière équilibrée et pacifique.

Documentation supplémentaire

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.