Reportage

Les générations se rapprochent par le biais d'histoires personnelles et d'histoires vécues

Alex Haley, auteur du célèbre roman Racines (basé sur la propre histoire de sa famille) a écrit : « Il existe en chacun de nous une soif profonde de connaître notre patrimoine, de savoir qui nous sommes et d’où nous venons. »

Cette « soif » s’accentue dans le monde entier. Les gens découvrent que, pour mieux comprendre qui ils sont, ils doivent connaître l’histoire des membres de leur famille qui les ont précédés. Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours font partie des personnes qui désirent rapprocher les générations sur un plan personnel en recherchant leur histoire familiale, en rassemblant des histoires personnelles écrites, en conservant des histoires orales et des enregistrements de récits d’expériences vécues par les membres les plus âgés de la famille pour le profit de la postérité.

La curiosité pour l’histoire familiale d’Hannah MacKay, une adolescente de 15 ans de Calgary, en Alberta, a été piquée lorsque sa grand-mère, Joan MacKay, a partagé avec elle un article sur un être cher décédé. Hannah s’est rendu compte qu’elle en savait très peu sur la vie de sa grand-mère. « Je ne savais pas à quelle école elle était allée ni où elle avait grandi », dit-elle. « Il y avait tant de choses que je ne savais pas à son sujet que j’ai voulu en apprendre davantage. »

Les Mormons croient que la famille est ordonnée de Dieu. Ils croient également que la famille est la cellule de base de la société et qu’elle est au centre du plan éternel de Dieu pour ses enfants. Cette croyance incite les membres plus âgés de l’Église à raconter les moments importants et les tournants de leur vie à leurs enfants et petits-enfants qui, en entendant et en conservant ces expériences, développent un sens accru de la famille et de leur appartenance. En connaissant les récits de force face à l’adversité de leurs ancêtres, les enfants et petits-enfants sont mieux équipés pour surmonter les difficultés de la vie.

Hannah travaille actuellement à la biographie de sa grand-mère et la visite régulièrement afin de mener des entrevues sur l’histoire familiale. Grâce à une série de questions, elles ont couvert une centaines de sujets et d’événements. « Des histoires comme celles-là m’ont vraiment attirées et c’est une expérience formidable », ajoute Hannah.

Les jeunes Mormons du monde entier s’impliquent davantage dans la recherche d’histoires personnelles et d’histoires des membres de leur famille.

« Ce n’est pas par hasard que FamilySearch et d’autres outils sont apparus à une époque où les jeunes sont si à l’aise avec une grande variété de technologies de l’information et de la communication », a dit Elder David A. Bednar, un membre du Collège des Douze Apôtres, l’une des instances gouvernantes suprême de l’Église.

Des exemples de ces outils sont les fonctions Arbre familial et Souvenirs, récemment lancées par FamilySearch. La nouvelle fonction Souvenirs permet aux utilisateurs de facilement téléverser et organiser les photos de famille en ligne et de raconter des histoires de leur ancêtre préféré. Grâce aux photos, on peut identifier les visages et les relier au profil des ancêtres respectifs dans l’Arbre Familial de l’utilisateur, et s’assurer ainsi de leur accessibilité pour les générations à venir. Les photos et les histoires peuvent également être transmises par le biais de Facebook, de Twitter, de Google+, de Pinterest et par courrier électronique.

Joan et Hannah MacKay s’entendent pour dire que travailler à leur histoire familiale les a rapprochées. « Nous essayons de trouver des noms du côté de ma mère dans FamilySearch », explique Hannah. « Ma grand-mère m’enseigne comment faire. FamilySearch est simple et facile à utiliser. »

« Nous étions déjà très proches, mais c’est emballant de voir Hannah s’intéresser à mon passé. J’ai le sentiment qu’elle peut suivre mes traces. C’est toute une bénédiction pour moi », ajoute Joan.

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.