Communiqué de presse

Les dirigeants de l’Église du Canada transmettent des messages d’encouragement pour le Nouvel An

                                          
                          

Elder James E. Evanson

Soixante-dix d’interrégion, Centre de l’Amérique du Nord

 Dans la grande prière d’intercession que Jésus a faite avant sa crucifixion, il a prié « […] pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient en nous […] moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jean 17:20-21, 23). Notre unité avec le Seigneur est l’une des caractéristiques fondamentales de la chrétienté. Cette unité se manifeste lorsque nous suivons le second grand commandement d’aimer nos frères (voir Matthieu 22:39).

Comme le Christ a prié pour nous, prions pour être plus unis dans l’amour, la compassion et la charité envers nos frères et sœurs de ce merveilleux pays qu’est le Canada. Lorsque nous faisons preuve de gentillesse, ceux qui nous entourent savent que Dieu a envoyé son Fils, Jésus-Christ, pour racheter le monde.

           

 
                                    

Elder John N. Craig

Soixante-dix d’interrégion, Centre de l’Amérique du Nord

En regardant la nouvelle et puissante vidéo L’Enfant Christ, j’ai eu deux fortes impressions : premièrement, que l’ange du Seigneur est apparu aux bergers d’Israël pour leur annoncer la naissance du Berger d’Israël, qui est aussi l’Agneau de Dieu; deuxièmement, que les hommes sages venus de l’Est ont suivi l’étoile, sont arrivés et se sont agenouillés devant lui. Ce que ces bergers et ces mages avaient en commun était qu’ils attendaient sa venue et ont répondu à son invitation : « Venez à moi » (Matthieu 11:28). Même de nos jours, des hommes et des femmes sages le cherchent encore.

Au cours de cette nouvelle année, puissions-nous, comme des hommes et des femmes sages, répondre aussi à son invitation : « Approchez-vous de moi, et je m’approcherai de vous; cherchez-moi avec diligence et vous me trouverez, demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira » (D&A 88:63).

                                       

                  
                        

Elder Michael R. Murray

Soixante-dix d’interrégion, Nord-ouest de l’Amérique du Nord

Il y a de nombreuses années, ma femme et moi nous promenions dans des magasins d’antiquité et regardions des meubles faits par des artisans. Je suis allé dans l’arrière-boutique de l’un des magasins et j’ai remarqué un manteau et un cadre qui avaient dû être montés sur une très grande cheminée, avant l’arrivée du chauffage intérieur. Posé sur le dessus du manteau de la cheminée se trouvait une grande pièce de bois, probablement de deux mètres de long et un mètre de haut. Les mots simples mais puissants suivants étaient sculptés dans le bois : « redressez-vous et levez vos têtes ».

Durant la saison de Noël, on nous rappelle que les bergers ont levé la tête et qu’ils ont vu et entendu « une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant : Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée » (Luc 2:13-14). Cette année, puissions-nous choisir de lever les yeux vers le ciel et de faire l’impossible pour soutenir ceux qui ont besoin de notre amour, de notre compassion et de notre compréhension.

                

             
                                       

Elder Michel J. Carter

Soixante-dix d’interrégion, Nord-est de l’Amérique du Nord

Nous vivons une ère de grand tumulte autour du monde. Plus de 250 millions de personnes ont été délogées de leurs foyers et de leurs pays souvent à cause des guerres et de la corruption. Comme le disent les Saintes Écritures : « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres. […] Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre » (Matthieu 24:6-7). Mais il y a de l’espoir! Jésus-Christ, dont nous nous rappelons l’humble naissance en cette période de Noël, a donné sa vie afin que nous ayons une joie éternelle.

Comme on peut le lire dans le Livre de Mormon : « Mais les souffrances et la mort du Christ expient [nos] péchés [...] et il rompt les liens de la mort, de sorte que la tombe n’aura pas de victoire, et que l’aiguillon de la mort sera englouti dans l’espérance de la gloire. » Puissions-nous avoir cette espérance parfaite que le Christ vaincra, et que nous pouvons, par l’obéissance, retourner vers lui.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.