Communiqué de presse

Les athlètes mormons canadiens sont prêts pour les Jeux panaméricains

Séparés par près de 4700 kilomètres, mais liés par la fierté nationale et la dévotion envers Dieu, Hugh Smith et Coby Iwaasa, deux athlètes de haut niveau et membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, vont représenter le Canada aux Jeux panaméricains à Toronto ce mois-ci.

« Si tu ne sais pas où tu veux aller, peu importe quel chemin tu prends » est la devise de Smith, âgé de 31 ans, un gymnaste de Windsor en Nouvelle-Écosse, qui participera pour la troisième fois aux Jeux panaméricains. L'adage l’a touché après avoir entendu le président de l’Église, Thomas S. Monson, parler du chat de Cheshire qui a donné cet avis à Alice quand elle s’est retrouvée à la croisée des chemins dans Les aventures d’Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll.

Il n’y avait pas de doute pour Smith quant au chemin qu’il devait prendre. Il était inscrit à des cours de gymnastique dès l’âge de quatre ans. À sa première compétition à l’âge de huit ans, il a remporté six médailles d’or, et il fait partie aujourd’hui de l’équipe nationale du Canada en gymnastique.

Quoique Smith ait jouit du succès très tôt, il a toujours su qu’il ferait une mission à plein temps pour l’Église. Un passage du Livre de Mormon a confirmé ce qu’il savait déjà dans son cœur : « Mais avant de rechercher la richesse, recherchez le royaume de Dieu » (Jacob 2 :18). Smith parle de sa mission au Mexique comme de l’expérience la plus extraordinaire de sa vie.

Smith n’a jamais eu de blessure qui l’a empêché de compétitionner – chose rarissime dans ce sport. « Tous les membres de l’équipe canadienne ont eu une blessure d’une sorte ou d’une autre, dit-il. Je ne peux réellement pas faire ce que je fais sans l’aide de Dieu. Il me donne la confiance dont j’ai besoin pour savoir que les choses vont bien se passer. La prière et le fait de me tenir près de mon Père céleste est ce qui m’aide le plus. Sans lui, qui me protège et veille sur moi, je n’aurais assurément pas été capable d’accomplir aucun de mes buts. »

Smith va compétitionner aux Jeux panaméricains de Toronto le samedi 11 juillet dans les six catégories masculines – cheval d’arçons, anneaux, exercices au sol, barre fixe, barres parallèles et cheval sautoir.

Jackson Payne, d'Edmonton, en Alberta, est un autre ancien missionnaire mormon au sein de l'équipe de gymnastique canadienne. Il s'est joint à l'équipe en 2014, à son retour d'une mission de deux ans pour l'Église, dans la Mission coréenne de Séoul sud. Il a remporté une médaille d'or lors des récents championnats canadiens de 2015.

Son concitoyen canadien, Coby Iwaasa, de Lethbridge, en Alberta, a commencé à battre des records de racquetball quelques années après avoir commencé à manier une raquette. Quand il était âgé de 14 ans, la vitesse de sa balle de volée a été chronométrée à 140 miles à l’heure (225 kilomètres à l’heure).

Quoiqu’il ait commencé à jouer au racquetball lorsqu’ il était beaucoup plus jeune, sa passion pour le jeu a augmenté quand il a eu environ 11 ans – il détestait perdre. Milton, le père d’Iwaasa et son premier entraîneur, déclare : « Nous sommes des parents extrêmement fiers. Coby s’est mis au travail et a maintenu sa discipline de travail assidu pour réaliser ce qu’il a accompli jusqu’ici. […] Nous sommes émerveillés par son dynamisme et sa détermination. Pendant que les autres jeunes de son âge passaient du temps à s’amuser, il s’exerçait sur le court avec son entraîneur. »

Dans un sport mettant en jeu l’ensemble des facultés physiques et mentales, Iwaasa attribue son succès au Seigneur et à tous ses merveilleux entraîneurs et formateurs. À 19 ans seulement, Iwaasa a prouvé son talent sur le court contre des compétiteurs beaucoup plus expérimentés. Dans un match récent où il perdait 0-14, il a remonté la pente pour gagner 15-14.

En mai dernier, Iwaasa a reçu son appel pour faire une mission de deux ans pour l’Église à Nagoya, au Japon, où ses grands-parents ont fait de même en 1993. Son grand-père était aussi l’un des premiers missionnaires envoyés au Japon après la Deuxième Guerre mondiale, et son père a servi dans la Mission de Tokyo, au Japon, en 1975. Le cousin de son père, David Iwaasa, a été président de la Mission de Fukuoka au Japon, de 2006 à 2009. Coby Iwaasa entrera au Centre de formation missionnaire de Provo, en Utah, au mois d’octobre.

Il réalisera le plus grand rêve de sa carrière – participer aux Jeux panaméricains à Toronto le 19 juillet prochain.

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont reconnus non seulement pour leur service bénévole en mission visant à partager leurs croyances avec les autres, mais aussi pour leur mode de vie sain. Les mesures de santé de l’Église – qui sont suivies par plusieurs autres athlètes mormons – leur interdisent de faire usage d’alcool, de tabac et d’autres substances nocives et encouragent l’adoption d’une alimentation équilibrée.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.