Communiqué de presse

Le gouvernement canadien et des dirigeants religieux s’unissent dans la prière

Des dirigeants religieux et politiques se sont réunis à Ottawa les 18 et 19 mai 2016 pour le 51e Petit-déjeuner de prière national annuel et le Dîner de leadership. Elder Alain L. Allard, membre des Soixante-dix de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours au Canada, et 20 dirigeants mormons faisaient partie des quelque 1000 participants. « C’est une occasion merveilleuse et enrichissante, a déclaré Elder Allard, de rencontrer d’autres personnes qui aiment le Sauveur et [qui] se préoccupent profondément de notre pays, et de discuter et de prier avec elles. »

Le Petit-déjeuner de prière national a lieu annuellement sous l’autorité conjointe du président du Sénat et de la Chambre des communes, et est organisé par un groupe de bénévoles dévoués. Il fournit un cadre public dans lequel les participants peuvent lire les Écritures et prier pour la nation, dans la foulée des petits-déjeuners de prière hebdomadaires privés. Le mercredi matin, tandis que le Parlement siège, des membres de tous les partis se réunissent pour prier pour la nation et pour avoir de la sagesse dans la prise de décisions.

Le premier ministre Justin Trudeau a participé à l’événement et a lu des passages dans Romains 12:3-18, un livre du Nouveau Testament écrit par l’apôtre Paul, qui encouragent l’acquisition personnelle des qualités chrétiennes et enseignent comment nous devons nous comporter les uns envers les autres.

Durant son allocution, le conférencier d’honneur Jonathan Aitken, un ancien membre du Parlement britannique qui s’est rapproché du Christ tandis qu’il purgeait sept mois d’une sentence de 18 mois de prison pour parjure, a dit de la prière et du repentir : « Les jalons spirituels efficaces s’appliquent aussi bien aux prisonniers qu’aux politiciens. »

Bien que le Petit-déjeuner de prière national annuel soit un événement centré sur le Christ, son but n’est pas de convertir les gens à la chrétienté. L’objectif commun est simplement de se réunir pour prier, pour le Canada et ses dirigeants, avec une attitude chrétienne d’acceptation et de respect les uns envers les autres.

Quand on lui a demandé quels étaient ses sentiments à propos des prières des citoyens en faveur des dirigeants du gouvernement, Bob Zimmer, député de Prince George–Peace River–Northern Rockies et président du 51e Petit-déjeuner de prière national, a répondu : « Nous sommes assurément reconnaissants des prières faites en notre faveur. »

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont encouragés à prier souvent pour leur pays et leurs dirigeants (voir Ancrés dans la foi).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.