Communiqué de presse

La Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle de 2019 est soulignée

Des villes de la Colombie-Britannique ont souligné la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle de multiples façons. Encouragés par les déclarations officielles provenant de la province de la Colombie-Britannique, ainsi que de plusieurs villes et municipalités, des personnes et des groupes d’une grande diversité de traditions religieuses ont participé à une semaine où étaient à l’honneur dialogue, musique, repas et entraide.

Des organisations interconfessionnelles, notamment le Conseil multiconfessionnel de Surrey, la Global Clergy Association, la Multifaith Action Society et la United Religions Initiative, se sont jointes à des membres de confessions musulmane, sikhe, baha’ìe, juive, hindoue, du mouvement Hare Krishna et de nombreuses dénominations et communautés chrétiennes pour souligner l’événement.

 

Pour la troisième année consécutive, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a accueilli le concert « Music and Spoken Word » du Conseil multiconfessionnel de Surrey. Cette soirée mettait en vedette des présentations de personnes et de groupes de différentes origines ethniques et religieuses.

À une époque d’intolérance et de violence croissantes contre les minorités religieuses à travers le monde, le concert encourageait l’amour, la tolérance et l’harmonie entre les membres de diverses traditions religieuses. Le rabbin Laura Kaplan, qui a fait une présentation durant le programme, a déclaré : « La musique est un langage universel qui parle directement au cœur et qui nous amène à un endroit au-delà des dogmes et des discussions théologiques, permettant à tous ceux qui sont présents de ressentir l’Esprit de Dieu. »

La révérende Samaya Oakley, de la congrégation South Fraser Unitarian, a ajouté : « Nous pouvons avoir des idées différentes et aimer de la même façon. »

D’autres événements de la semaine incluaient des pèlerinages, des réunions spirituelles, des soupers et des projets de service. Un tel projet, le « One Billion Rising », visait à préparer et à livrer des trousses de soins pour les femmes et les enfants de centres d’hébergement et d’habitations à loyer modiques. Les organisateurs provenaient de différentes confessions, notamment l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les membres de la communauté étaient invités à participer de diverses façons, entre autres par l’intermédiaire du site de service www.justserve.org parrainé par l’Église.

Avant la préparation des trousses de soins, les bénévoles ont écouté les orateurs invités, dont un des organisateurs, Sukhvinder Kaur Vinning de Worldwide Shift Disturbers : « Dans un monde d’intolérance et de haine, maintenant, plus que jamais, nous devons tendre la main au pauvre et au défavorisé. […] Le service envers nos semblables est quelque chose que nous pouvons tous faire, peu importe notre ethnie ou nos origines religieuses ou politiques », a expliqué Vinning.

Tonya Engen, codirectrice des Affaires publiques de l’Église en Colombie-Britannique, s’est adressée à l’assistance et a remercié les participants. Engen a cité une Écriture bien connue des saints des derniers jours : « Lorsque [nous sommes] au service de [nos] semblables, [nous sommes] seulement au service de [notre] Dieu » (Mosiah 2:17).

Sur l’île de Vancouver, l’on a invité les membres de la communauté à écouter des représentants de diverses religions à la 12e Conférence annuelle des religions du monde. Un groupe d’orateurs a traité du sujet « Comment puis-je trouver Dieu? ». John Borrows, professeur de droit à l’Université de Victoria et membre de l’Église, était l’un des trois spécialistes représentant le christianisme. Borrows a parlé de son cheminement spirituel personnel et a déclaré que « la vérité peut se trouver dans toutes les traditions religieuses » et que « nous devons accueillir et chérir la vérité quelle qu’en soit la source ».

Des dirigeants ecclésiastiques de multiples religions étaient présents, entre autres Frank Hitchnough, président du pieu de Victoria de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en Colombie-Britannique. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait de la discussion de l’après-midi, il a répondu : « Ce fut une démonstration exceptionnelle de dialogue et une excellente opportunité pour les membres de la communauté d’apprendre les uns des autres. »

En plus des dirigeants ecclésiastiques locaux, des dirigeants de la communauté étaient présents aux différentes activités de la semaine. Les participants, qui représentaient un large éventail de traditions religieuses et d’origines ethniques, sont tous venus malgré les avertissements de fortes chutes de neige et de tempête hivernale.

Les Nations Unies ont déclaré : « Le constat que nous sommes tous logés à la même enseigne et que nous devons nous aimer et nous soutenir les uns les autres afin de vivre en harmonie et en paix dans un monde socialement durable est au cœur de tous les systèmes et traditions religieux » (Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle). Les événements de la Semaine mondiale de l’harmonie interconfessionnelle ont encouragé les Canadiens à s’aimer et à se soutenir les uns les autres de cette manière.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.