Communiqué de presse

La Première présidence partage des messages de la Session des dirigeants de la Conférence générale

Message de la Première Présidence

 

En cette magnifique période de la conférence générale, nous avons l'honneur de voir réunis des dirigeants principaux de l'Église, du monde entier, qui donneront des instructions afin d'unir nos efforts pour rapprocher les enfants de Dieu de l'Évangile de Jésus-Christ. Ce matin, lors d'une session pour les dirigeants, la Première Présidence a donné des directives sur plusieurs sujets importants. Nous sommes heureux de partager plusieurs messages très positifs issus de cette réunion avec nos membres et amis.

Le président Russell M. Nelson a indiqué tout au long de l'année dernière que le Seigneur nous a bénis en nous donnant « révélation sur révélation, connaissance sur connaissance [...], ce qui apporte la joie, ce qui apporte la vie éternelle ». Nous sommes tous témoins des révélations du Seigneur alors qu'il dirige les affaires de son Église. Le président Nelson a parlé du service pastoral et de la repentance, expliquant que, si nous utilisons le don de la repentance, nous nous lèverons et servirons d'une manière plus sainte et ferons de nos foyers des centres d'apprentissage de l'Évangile. Israel sera rassemblé des deux côtés du voile et nous aiderons à préparer le monde à la seconde venue de Jésus-Christ.

Nous avons bon espoir que la majorité des gens [...] ont envie de communications plus compréhensives et moins litigieuses.

Le président Dallin H. Oaks a dit que l'Évangile de Jésus-Christ nous enseigne à aimer les gens et à les traiter avec gentillesse et civilité — même lorsque nous sommes en désaccord. Dieu a promis toutes les bénédictions à ceux qui s'efforcent de garder ses commandements et nous avons le devoir de « porter les fardeaux les uns des autres afin qu'ils soient légers ». Bien que nous ne pouvions pas changer la doctrine du Seigneur, nous voulons que nos membres et nos politiques se soucient de ceux qui sont aux prises avec les difficultés de la vie mortelle. Au cours de ses remarques, le président Oaks a parlé des changements concernant les politiques récentes au sujet des lesbiennes, homosexuels, bisexuels et  transsexuels membres de l'Église. 

Le président Henry B. Eyring a parlé de la révélation continue dans l'Église vraie et vivante, expliquant que le Seigneur dirige au moyen de la révélation à travers les prophètes, depuis l'époque d'Adam et Ève jusqu'à maintenant, et une telle révélation donnée à ses serviteurs continuera jusqu'à ce qu'il revienne. Une des raisons est que nous avons besoin que la direction du Seigneur réponde aux changements de situation, et il a orienté les changements dans la pratique et la politique tout au long de l'histoire de l'Église.

Nous prions afin que ces enseignements soient reçus avec le même esprit que nous les avons reçus du Seigneur et partagés avec nos dirigeants — comme des directives positives et inspirantes qui béniront la vie de beaucoup. C'est avec gratitude que nous reconnaissons l'orientation continuelle de Dieu et son amour pour tous ses enfants et nous invitons nos membres à renouveler leur engagement à suivre les enseignements du Sauveur Jésus-Christ d'aimer Dieu et de nous aimer les uns les autres (Matthieu 22:37-40)

Sincèrement,
La Première Présidence

Détails des directives expliqués par le président Oaks :

À la demande de la Première Présidence, le président Oaks a expliqué qu'à compter d'aujourd'hui, les enfants de parents qui s’identifient comme LGBT peuvent être baptisés sans l’approbation de la Première Présidence si les parents ayant la garde l’autorisent et comprennent à la fois la doctrine que l’on enseignera à l’enfant et les alliances qu’il sera appelé à contracter.

Un parent non membre ou des parents (y compris les parents LGBT) peuvent demander que leur bébé soit béni par un détenteur digne de la prêtrise de Melchisédek. Ces parents doivent comprendre que des membres des assemblées les contacteront sporadiquement et que, lorsque l'enfant aura huit ans, un membre de l'Eglise les contactera et leur proposera que l'enfant soit baptisé.


Auparavant, le manuel d'instructions de l'Église qualifiait le mariage entre personnes de même sexe d'apostasie. Bien que cela soit toujours considéré comme une grave transgression, cela ne sera pas traité comme une apostasie concernant la discipline de l'Église. La conduite immorale sera désormais traitée de la même manière dans des relations hétérosexuelles et homosexuelles.

Les politiques très positives annoncées ce matin aideront les familles. En outre, les efforts à faire preuve de plus de compréhension, de compassion et d’amour devraient accroître le respect et la compréhension entre tous les hommes de bonne volonté. Nous voulons réduire la haine et la contention, si banales de nos jours. Nous avons bon espoir qu'une majorité de personnes — quelles que soient leurs croyances et leur orientation —  ont envie de communications plus compréhensives et moins litigieuses. C'est vraiment notre souhait, et nous demandons l'aide de nos membres et des autres pour que cela se fasse.

Ces nouvelles politiques sont envoyées aux dirigeants de prêtrise à travers le monde et seront intégrées dans les mises à jour en ligne du manuel d'instructions de l'Église destinés aux dirigeants. Ces modifications ne représentent pas un changement dans la doctrine de l'Église relative au mariage ni aux commandements de Dieu ayant trait à la chasteté et la moralité. La doctrine du plan du salut et l'importance de la chasteté ne changeront pas. Ces politiques arrivent à l'issue d'une longue période de réflexion par nos frères du Collège des douze apôtres et après des prières communes ferventes, dans le but de comprendre la volonté du Seigneur sur ces sujets.



 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.