Communiqué de presse

Journée du patrimoine – Célébration du souvenir
 

Afin de commémorer son patrimoine culturel, l’Alberta a désigné le premier lundi d’août comme Journée du patrimoine (Heritage Day).  La province, qui a accueilli nombre de leurs ancêtres pionniers à la fin des années 1800,  occupe une place de choix  dans le cœur des Mormons canadiens.

En 1910, près de 10 000 membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours vivaient dans le sud de l’Alberta. Dépassant actuellement 80 000, ce chiffre est supérieur au nombre de membres dans d’autres parties du Canada grâce, entre autres, à la fondation de colonies de pionniers mormons dans vers la fin du 19e et le début du 20e siècle.

Le premier temple de l’Église en dehors des États-Unis a été consacré en 1923 à Cardston. Trois des neuf temples mormons du pays se trouvent en Alberta.

Darren et Vicki Barfuss,  de la paroisse de  Calgary’s Royal Oak, ont trouvé des informations sur la vie de certains de leurs ancêtres mormons grâce à des données généalogiques.  

« Nous devons tous faire un chemin de foi. C’est le plan de l’Évangile. Notre parcours ne nécessite peut-être pas que nous traversions un océan ou que nous marchions seul… Quel qu’il soit, il exigera de la foi à chaque pas. D’ici des années, vos petits-enfants raconteront avec émerveillement les histoires des choix que vous avez faits et qui ont changé leur vie. Ils vous appelleront leurs pionniers. » (Bonnie D. Parkin, Présidente générale de la Société de Secours de 2002-2007).

Willard Gilbert Smith (1827-1903), arrière-grand-père en ligne collatérale de Vicki Barfuss, avait quatre ans lorsque sa famille s’est jointe à l’Église.  À 12 ans, il avait subi des persécutions de la part de groups anti-mormons, et fut l’un des seuls rescapés du massacre d’Haun’s Mill, où ses parents et son frère avaient perdu la vie.

À Nauvoo, Willard connaissait bien le prophète Joseph Smith et sa famille. À 17 ans, dévasté par le martyr de Joseph et Hyrum, mais avec un témoignage inébranlable de la véracité de l’Évangile, il est parti vers l’Ouest avec les saints et a été le premier à se porter volontaire pour le Bataillon mormon. Il a ensuite fait une mission en Angleterre, s’est marié, a eu 12 enfants, et a été évêque et président de pieu.

Un passage scripturaire du Livre de Mormon résume l’impact qu’a eu cet ancêtre remarquable sur la vie de Vicky : « C’est pourquoi, vous devez marcher résolument, avec constance dans le Christ […] et persévérer jusqu’à la fin. » (2 Néphi 31:20).

Le grand-père de Darren, Gottfried Barfuss (1909-1983), né en Suisse, était le plus jeune de 14 enfants; il a perdu son père à 9 ans.  Sa mère s’est fait baptiser huit ans plus tard. Un mois après, sur son lit de mort, elle a fait promettre à Gottfried de se joindre à l’Église, ce qu’il a fait.   

Il a prié sincèrement afin de rejoindre les saints de l’autre côté de l’océan. Son rêve est devenu réalité lorsque le montant d’un remboursement d’assurance couvrant ses pertes lors d’un incendie, a été suffisant pour acheter son billet pour le Canada et payer ses factures. Gottfried s’est installé à Hill Spring, en Alberta, où il a passé le reste de sa vie. Il a laissé un héritage de service fidèle au temple.

« Les descendants de ces pionniers peuvent  rembourser partiellement la ‘dette de la gratitude’ en étant fidèles à la cause pour laquelle leurs ancêtres ont tant souffert. » (James E. Faust).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.