Communiqué de presse

Hommage aux grands-parents en tant que « façonneurs de souvenirs »

Ottawa — Que léguerez-vous à vos petits-enfants? De quoi se souviendront-ils?

La Journée nationale des grands-parents, officielle au Canada depuis 1995 et maintenant célébrée chaque année le premier dimanche après la fête du Travail, est une occasion particulière pour honorer le lien essentiel reliant les générations passées et futures.

Les familles sont l’unité fondamentale de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et d’une société stable. L’Église reconnaît l’importance des grands-parents dans la structure de chaque famille et pour l’épanouissement et l’éducation des enfants de leurs enfants.

Ressentant qu’il est « de son devoir » de savoir ce qui arrive dans la vie de chacun de ses 35 petits-enfants, Elder M. Russel Ballard, membre du Collège des douze apôtres de l’Église depuis 42 ans et ancien président de la mission canadienne de Toronto, a exprimé des sentiments personnels lors d’une conférence multipieu à Brampton en Ontario, le 21 août 2016. Cette réunion était diffusée en direct dans d’autres bâtiments de l’Église de la province.

Elder Ballard a parlé du rôle important des grands-parents. « Vous pouvez laisser un héritage, a-t-il déclaré, mais les souvenirs sont ce que vous pourrez laisser de plus précieux. Lorsque vous ne serez plus ici, vous continuerez de faire partie de la vie de vos petits-enfants – ils se souviendront de vous. Vous, grands-parents, façonnez leurs souvenirs. »

Dale Smith, un membre de l’Église d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, a déclaré: « Ce que je préfère de mon rôle de grand-père est d’avoir le temps de vraiment profiter des moments avec mes petits-enfants. Être grand-père est un cadeau! »

Les avantages des relations avec les grands-parents vont dans les deux sens. Monica, la femme de Dale, dit : « J’aime être avec mes petits-enfants! Ils me font rire. Ils aiment sans condition. Ils sont tellement spontanés et pleins de confiance! Ils me rappellent de me réjouir des choses simples de la vie et ils me permettent de rester active et jeune de cœur. Leurs câlins et leurs baisers sont rajeunissants! J’aime les entendre chanter et prier et j’aime revivre les activités favorites faites avec mes propres enfants. »

Tous les parents ne reçoivent pas le « don » de devenir grands-parents, mais ils peuvent aimer et guider d’autres enfants qui n’ont peut-être pas de grands-parents dans leur vie.

Huit des seize petits-enfants de Carol et John Crilley, des membres de l’Église de Saint John au Nouveau-Brunswick, ont été adoptés. « Nous avons ressenti un soudain et puissant sentiment d’amour pour ces enfants, dit Carol, et le sentiment s’est accru du fait que notre Père céleste a miraculeusement fait en sorte qu’ils soient redirigés vers notre famille. Trois d’entre eux n’étaient plus des bébés; ils avaient quatre, cinq et sept ans. Même en parlant avec eux au téléphone, j’ai immédiatement ressenti cet amour débordant. Ce fut le "coup de foudre" en les voyant. »

 « Avoir le privilège de présenter notre premier petit-enfant au Seigneur et le bénir, devant l’assemblée, remonte à l’époque de l’Ancien Testament », dit Piero Mazzei, un membre de l’Église d’Elliot Lake, en Ontario. « Cela a été l’occasion de mettre Julian sur la voie qui mène au Seigneur. Il a reçu des promesses de santé, d’être doté d’un esprit sain et d’avoir un désir d’apprendre. Cette bénédiction et toutes les autres sont liées à sa fidélité et aux enseignements qu’il recevra. »

Nansen et Evelyn Smith, des membres de l’Église de Terre-Neuve, disent qu’être grands-parents est un rôle merveilleux et grandiose. « C’est tellement agréable et tellement important pour nos enfants et nos petits-enfants. […] Nous croyons qu’il nous revient d’entretenir leur joie et d’encourager leur curiosité tout en protégeant leur candeur et leur vulnérabilité. Depuis les années 1960, notre société en est venue à penser que les enfants et l’enfance étaient optionnels mais, pour nous, édifier et soutenir la famille est une responsabilité sacrée que nous chérissons. »

Les grands-parents, en partageant des histoires et des traditions familiales, leur sagesse et leur amour, peuvent laisser des souvenirs impérissables dans le cœur et l’esprit de leur postérité.

Édifier et fortifier des familles éternelles est au cœur de l’Évangile de Jésus-Christ. En suivant son exemple et en restant fidèles aux principes qu’il a enseignés, nous suivons le chemin qui mène à lui.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.