Communiqué de presse

Elder Gary E. Stevenson : Une vie de fidélité et de service

Lorsque Gary E. Stevenson (alors encore évêque président) a reçu un appel téléphonique du Bureau de la Première Présidence mardi matin, il a pensé : « Je le savais! ». Il était certain que l’un de ses conseillers allait être appelé pour remplir l’un des postes vacants au sein du Collège des douze apôtres. Ce qui a suivi a été un « moment de fléchissement de genoux » a-t-il déclaré. « Cela a été une bonne et brève expérience avec la Première Présidence. Rien de ce que à quoi je m’attendais. »

Dès ce moment, Elder Stevenson a trouvé le réconfort dans une écriture des Doctrine et Alliances : « Et là où quiconque vous reçoit je serai aussi, car j’irai devant votre face, je serai à votre droite et à votre gauche, et mon Esprit sera dans votre cœur, et mes anges seront tout autour de vous pour vous soutenir. » (D&A 84:88)

Ce verset d’écriture est un modèle dans la vie d’Elder Gary E. Stevenson, qui a été soutenu comme nouveau membre du Collège des douze apôtres le samedi 3 octobre 2015 (en ordre d’ancienneté, il occupe le onzième rang au sein Collège des douze apôtres). Depuis son enfance à Cache Valley, en Utah, Elder Stevenson essaie de rechercher la sagesse du Seigneur et de faire preuve de diligence en tentant d’équilibrer ses responsabilités en tant que mari, père de famille, dirigeant de l’Église et homme d’affaires. Il aborde sa vie et le service dans l’Église avec une philosophie simple : « Respecter les commandements apportent des bénédictions et les bénédictions apportent le bonheur. »

« J’ai souvent dit que je me sentais béni d’avoir conscience de la véracité de l’Évangile, et ce, d’aussi loin que je me souvienne, et de quelque chose qui instille en moi le désir, le devoir de vivre l’Évangile, et d’essayer de le faire chaque jour », a dit Elder Stevenson en décrivant sa vie et la manière dont le Seigneur l’avait instruit et préparé à servir en tant qu’apôtre. « L’équilibre est sans doute l’une des grandes leçons. Lorsqu’on traverse quelque chose qui peut s’avérer épuisant, que faire pour être certain de garder un équilibre entre la famille, la vie professionnelle et le service dans l’Église ? Et s’assurer ensuite de prendre soin de soi-même également ? Ce sont là les défis et les luttes auxquels les gens font face. Je crois que cela a été une excellente préparation et quelque chose qui nous a beaucoup apporté. »

Elder Stevenson a passé plus de neuf ans de sa vie en Asie. Il a été jeune missionnaire durant deux ans dans la Mission japonaise de Fukuoka. « Les missionnaires ressentent de l’amour pour les gens et l’endroit. » Plus tard, il est retourné maintes fois en Asie pour les affaires et a ensuite présidé la Mission japonaise de Nagoya (2004-2007), puis l’interrégion du nord de l’Asie de l’Église (2008–2012). « C’est vraiment mon second chez-moi », a,-t-il déclaré. « Je me sens bien en Asie. »

Elder Stevenson était le président de l’interrégion lorsqu’un séisme majeur a frappé le japon en 2011, et il a vécu un « moment décisif » de sa vie. « Nous avons immédiatement su que cela laissait présager quelque chose d’énorme quelque part sur l’île : voir la destruction, la perte de vie, marcher dans les rues et voir, ressentir et être avec les gens qui vivaient la perte de membres de leur famille. Et de pouvoir envisager une solution et de participer à son élaboration était la démonstration de ce que l’Église de Jésus-Christ fait lorsqu’elle accomplit l’un de ses devoirs divinement donnés de prendre soin des pauvres et des nécessiteux. S’il y avait des gens dans le besoin, c’était bien eux. » Il a parlé comme d’un honneur sacré de pouvoir « servir, bénir et organiser l’aide. Il y avait tellement à apprendre de la bonté de l’humanité. »

Elder Stevenson est marié à Lesa Jean Higley, qu’il a rencontrée dans un cours sur l’Ancien Testament à l’Université de l’État d’Utah. Ils se sont mariés au temple d’Idaho Falls en avril 1979 et ont élevé quatre fils, qui ont rempli leur foyer d’amis, de nourriture et « d’activité constante ». Les Stevenson aiment passer du temps à l’extérieur en famille. Le ski, la planche à neige, la randonnée et d’autres activités extérieures sont au cœur de chaque réunion familiale.

Lorsqu’on lui a demandé en quoi cet appel allait changer ses plans pour le futur, Elder Stevenson a parlé de ce nouveau rôle comme étant simplement un « prolongement de cet engagement déjà existant. C’est ce que font les membres de l’Église fidèles. Cela change nos plans, mais chacun de nous fait partie du plan du Seigneur. » Décrivant son compagnon de plus de 36 ans, sœur Stevenson a cité l’écriture suivante : « Sois donc fidèle, remplis l’office que je t’ai désigné, va au secours des faibles, fortifie les mains languissantes et affermis les genoux qui chancellent. » « Il cite constamment ce passage d’Écriture et c’est comme cela qu’il vit au quotidien. » (D&A 81:5)

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.