Nouvelles Histoire

Des infirmiers prennent soin de ceux qui servent

À l’occasion, des missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de partout au Canada ont besoin d’assistance médicale. Quand la maladie frappe ou que survient un accident, l’appel d’un missionnaire à une infirmière ou à un infirmier missionnaire spécialisé peut être une étape importante sur le chemin de la guérison.

Des infirmiers missionnaires spécialisés sont des missionnaires à plein temps qui reçoivent une affectation de 18 à 24 mois pour aider des présidents de mission de l’Église (dirigeants d’un certain nombre de missionnaires mormons pour une région géographique donnée) et leurs épouses à prodiguer des soins et à donner un enseignement en matière de santé aux missionnaires qu’ils dirigent. Ce spécialiste peut être un infirmier, un infirmier praticien ou un auxiliaire médical.

Bien que la responsabilité ultime de la santé des missionnaires repose sur le président de mission et son épouse, l’infirmier spécialisé est de garde 24 heures par jour et veille à ce que des soins de tous genres soient prodigués.

Susan Ann Denney, M. Sc. (sciences infirmières), inf. autorisée, qui est membre du Comité des infirmiers missionnaires spécialisés au siège social de l’Église, à Salt Lake City, explique : « Le but de l’Église est d’avoir des infirmiers missionnaires spécialisés dans chacune des missions du monde. » Des sept missions canadiennes de l’Église, seulement trois ont un infirmier spécialisé à plein temps. Ces trois missions sont situées à Halifax (Nouvelle-Écosse), à Toronto (Ontario) et à Winnipeg (Manitoba). À l’échelle mondiale, à ce jour, seulement 25 pour cent des missions ont les services d’une infirmière ou d’un infirmier.

Là où il n’y a pas d’infirmier spécialisé à plein temps, des infirmiers ou d’autres professionnels de la santé qui vivent dans les limites de la mission peuvent recevoir les appels des missionnaires ayant besoin de conseils ou d’assistance médicale.

La plus grande partie du travail d’un infirmier spécialisé consiste en consultations téléphoniques pour prendre des rendez-vous avec des médecins, faire faire des tests en laboratoire et, si nécessaire, planifier des visites dans une salle des urgences. Ce genre de consultation permet aux missionnaires se trouvant à plusieurs heures de trajet de l’infirmier de recevoir de l’assistance médicale et de bénéficier d’une oreille attentive.

Sœur Elizabeth Hunter, œuvrant comme infirmière spécialisée à la mission canadienne d’Halifax, partage son expérience : « J’accomplis 95 pour cent de mon rôle d’infirmière au téléphone – je ne suis pas à proximité des missionnaires sur une base quotidienne, et il n’y en a pas dans la petite branche à laquelle nous sommes assignés – et j’enseigne aux nouveaux missionnaires de saines habitudes en matière de santé quand ils arrivent dans [la] mission. »

Quoique la plupart des missionnaires soient en bonne santé tout au long des 18 à 24 mois de leur service, des maladies graves et des accidents peuvent se produire. Sœur Denney explique : « Une partie du travail effectué par l’infirmier spécialisé aide les missionnaires à obtenir un diagnostic et des soins médicaux qui peuvent faire une différence pendant toute leur vie. Tout le monde a besoin de formation et de rappels pour maintenir un style de vie sain, spécialement les jeunes adultes de 18 à 24 ans qui quittent leur foyer pour la première fois. » « Il est merveilleux de voir comment le Seigneur œuvre pour protéger ses missionnaires et permettre à son œuvre d’aller de l’avant », poursuit-elle.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.