Concert commémoratif

Communiqué de presse

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours d’Oshawa, en Ontario, ont présenté un concert commémoratif pour souligner le jour du Souvenir de cette année. Le concert réunissait le Oshawa Civic Band, les Young Singers et des membres de l’Ontario Regiment et de Wounded Warriors Canada.

Le jour du Souvenir est la commémoration de la signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale dans un wagon de train, à Compiègne, en France, qui a entraîné un cessez-le-feu à 11 h le 11e jour du 11e mois de 1918. Les anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale et de toutes les autres guerres sont maintenant inclus dans la célébration de cette journée commémorative.

 

Le Dr Colin Carrie, député à la Chambre des communes, et le maire John Henry, ont fait des allocutions d’ouverture. Sous la direction de Rita Arendz, directrice musicale de l’Oshawa Civic Band, les narrateurs comprenaient le colonel à la retraite Robert Chapman, le conseiller municipal et le conseiller régional d'Oshawa, et le capitaine à la retraite John Drygala, de l’Ontario Regiment Museum. David Macdonald, ambassadeur de Wounded Warriors Canada, a parlé de son service au sein de l’Armée canadienne et de ses difficultés attribuables à un syndrome de stress post-traumatique, après avoir été blessé lors d’une mission en Afghanistan.

David LaFrance, président du pieu d’Oshawa, en Ontario, a déclaré : « Nous nous rassemblons pour rendre collectivement hommage, à travers la musique et les paroles, à ceux qui se sont mis en danger pour nous protéger ainsi que ceux qui continuent de le faire. En saluant et en nous rappelant ceux qui ont servi dans des conflits armés, nous ne glorifions pas la guerre. Nous exprimons plutôt notre profonde appréciation et notre reconnaissance de bénéficier d’une vie au sein d’une société libre, en paix et prospère. »

Les solistes concertistes étaient la mezzo-soprano Kristine Dandavino, de l’Opéra d’Oshawa, le cornemuseur Rick Paterson et les violonistes Fiona et Edana Lynch. Alison Lynch, 8 ans, a interprété de manière bouleversante « Amazing Grace », à la flûte irlandaise. À la suite de deux minutes de silence, Iain Lynch a joué le « Piper’s Lament » à l’aide de « shuttle pipes », un type de cornemuse.

Le président Lafrance a ajouté : « Il y a un coût à payer pour vivre dans un pays libre et démocratique. L’histoire nous enseigne qu’un prix très élevé a été payé par ceux qui étaient disposés à sacrifier leur vie pour défendre notre liberté et nos droits. Nous devons éviter de tenir ces précieux dons pour acquis. Nous devons enseigner à nos enfants de se souvenir que la paix a un prix. »

Au cours des deux guerres mondiales, plus de 1,8 millions de Canadiens ont servi dans l’Armée canadienne, la Marine royale du Canada, l’Aviation royale canadienne et d’autres forces nationales. Le coquelicot, qui a souvent poussé sur les tombes des soldats tombés depuis les guerres napoléoniennes, est mondialement devenu le symbole utilisé pour rendre hommage à ceux qui sont morts lors de conflits, et qui est arboré par des millions de personnes.

« Le souvenir est un concept prédominant chez les membres du groupe confessionnel de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours», a dit LaFrance. « Dans nos ouvrages canoniques, on nous rappelle souvent "combien le Seigneur a été miséricordieux envers les enfants des hommes" (Moroni 10:3). Lorsque les citoyens exerceront une bonté fondamentale les uns envers les autres, nous instaurerons la paix dans le monde. »

Jésus-Christ a enseigné dans le Nouveau Testament : « C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean 15:12-13).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.