Thème

Canada - Colombie britannique

L’île de Vancouver fut l’un des nombreux emplacements qui furent examinés en vue du peuplement de l’ouest par les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Dans une lettre destinée aux membres en 1845, le président de l’Église, Brigham Young, signalait que cette île constituait « un des bons emplacements pour leur établissement sur la côte du Pacifique ». Cette lettre donna lieu à une pétition des membres de l’Église pour que la reine Victoria d’Angleterre les soutienne dans leur établissement dans l’île. Toutefois, la pétition fut ignorée et les immigrants Saints des Derniers Jours ne s’établirent dans l’île qu’en 1875. Cette même année, William Francis et Maria Judson Copley et leurs trois enfants s’installèrent à Shawigan. Le premier converti à l’Église sur l’île fut Anthony Maitland Stenhouse, un membre de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique, qui choisit de remettre sa démission et d’être baptisé en 1887.

L’établissement de l’Église dans la région continentale débuta en 1904 lorsque le président de la Mission des États du nord-ouest visita la ville de Vancouver et y établit une famille de Saints des Derniers Jours. Une réunion de douze membres eut lieu en 1909 et une petite congrégation fut créée en 1911. Cette dernière devint une paroisse (une plus grande congrégation) en 1938 et fut incluse dans le pieu (similaire à un diocèse) de Seattle. En 1960, deux paroisses existaient à Vancouver et des congrégations étaient établies à North Shore, New Westminster, Fleetwood, Richmond, White Rock, Langley et Chilliwack.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.