Célébration du dimanche des Rameaux à Gatineau

Célébration du dimanche des Rameaux à Gatineau

Nouvelles Histoire

Pour commencer la semaine sainte le cœur tourné vers le Christ, la Primaire de la paroisse de Gatineau, une organisation pour les enfants de cette région de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a eu l’idée de mettre sur pied une présentation spéciale pour le jour des Rameaux. Cette fête est célébrée une semaine avant Pâques par les chrétiens du monde entier. Elle commémore l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem où la foule l’a acclamé et accueilli comme un roi.

Afin de renouer avec le passé et pour comprendre la façon dont d’autres religions chrétiennes soulignent cette fête, les mormons de Gatineau ont invité Jeanne Parent-Paquette, une animatrice catholique auprès des jeunes, à venir partager avec les enfants de la Primaire son expérience sur les différentes façons dont les enfants catholiques du monde entier célèbrent le dimanche des Rameaux. Dans le cadre de sa présentation, elle a montré aux enfants de la Primaire à fabriquer leur propre rameau.

 « Le dimanche des Rameaux est pour les catholiques un geste de vénération et de confiance envers le Sauveur, notre Roi ressuscité. En venant parler aux enfants, je veux transmettre le message que tous les chrétiens dignes de ce nom honorent ensemble notre Roi, le Sauveur Jésus-Christ. Nous sommes tous ses enfants! », a expliqué Mme Parent-Paquette.

Esther Caron, présidente de la Primaire de la paroisse de Gatineau, a dit : « Cette journée était une occasion pour les enfants de la Primaire de témoigner de leur amour et de leur joie d’être des disciples du Christ. »

Le jour des Rameaux, l’assemblée s’est réunie après le service dominical régulier pour assister à la présentation des enfants. Avec leurs rameaux en main, les enfants ont fait leur entrée dans la salle culturelle. Ils ont chanté devant l’assemblée, tout en élevant très haut leurs rameaux, ces paroles : « Il est bien là à mes côtés, quoique je ne puisse le voir, et parce qu’il m’aime tendrement, il est pour moi plein d’égards. Je veux donc offrir aujourd’hui ce qui est le mieux en moi, car je peux voir le Sauveur près de moi veillant sur mes pas » (Chant de la Primaire, « S’il était là à mes côtés », 4e verset, Sally DeFord).

Les enfants de 9 et 10 ans ont lu les versets de la Bible décrivant l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem et ont répété, en brandissant leurs rameaux, les paroles de la foule : « Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts! » (Matthieu 21:9)

Puis tous les enfants ont descendu l’allée et y ont déposé leurs rameaux, à la manière des croyants du temps du Christ. Steve Lagardère, premier conseiller dans l’épiscopat de la paroisse de Gatineau, a fait un sermon inspirant sur l’importance de louer le Seigneur dans toutes nos actions et d’être témoins de Dieu en tout temps, en toutes choses, et en tous lieux. Pour conclure, l’assemblée s’est levée pour entonner avec allégresse le cantique « Hosanna au grand roi! » (cantique no 34). Des brioches de carême ont été servies aux participants à l’issue de la présentation.

Marie-Josée Brousseau, membre de l’assemblée, a fait la remarque suivante : « Mon cœur a été touché par la pureté, la gentillesse et la joie des enfants. Grâce à eux, j’ai été en mesure de ressentir l’amour pur du Christ, ce qui me remplit de reconnaissance pour notre Sauveur et son sacrifice. Merci aux enfants et à la présidence de notre Primaire pour cette présentation qui a renforcé l’unité entre les membres de notre assemblée. »

Un autre membre de l’assemblée, Robert Wheable, a déclaré : « Cette célébration du dimanche des Rameaux m’a fait penser à la manière dont je recevrais le Christ, si un jour il vient nous visiter. J’imaginais ce que ce serait que d’être à côté de lui et comment je me sentirais s’il passait à côté de moi. »

« Il convient que durant la semaine, du dimanche des Rameaux au matin de Pâques, nous tournions nos pensées vers Jésus-Christ, source de lumière, de vie et d’amour. Il nous a donné son Évangile. L’Évangile est la bonne nouvelle du Christ. C’est la voie de l’espérance et de la joie. […] Souvenons-nous, en cette période de Pâques, que l’Évangile rétabli de notre Seigneur a le pouvoir de combler tout vide, de guérir toute blessure. Je témoigne solennellement que Jésus-Christ vit. Il est le Sauveur et le Rédempteur du monde. Il sera toujours à nos côtés. Il combattra pour nous. Il est notre espoir; il est notre salut; il est le chemin. » (Le chemin du disciple, Le Liahona, mai 2009)

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.