Thème

Autorité dans l’Église

Les Églises chrétiennes considèrent la question de l’autorité, le droit divin de prêcher, d’agir au nom de Dieu et de diriger son Église de différentes manières. Certaines, comme les Églises catholique romaine, orthodoxe et copte, mettent l’accent sur une ligne continue d’autorité depuis les premiers apôtres. D’autres qui se sont séparées de ces Églises disent qu’elles puisent leur autorité dans l’infaillibilité de la Bible. D’autres encore, s’appuient sur un sens d’« appel » au ministère. Les saints des derniers jours ont une vision distincte de l’autorité de la prêtrise qui contribue à les définir.

Le Nouveau Testament décrit l’Église établie par Jésus-Christ comme une structure organisée. Les apôtres la dirigeaient, et, en tant que détenteurs ordonnés de l’autorité et de la révélation, ils étaient chargés de guider l’Église et de préserver la pureté de sa doctrine alors qu’elle s’établissait dans tout le monde connu.

Le fait que l’Église originale de Jésus-Christ tomberait finalement dans un état d’apostasie a été prédit par les prophètes d’autrefois et par les apôtres à l’époque du Christ.

Bien que les saints des derniers jours croient que l’autorité divine fut perdue dans l’Église primitive après la mort des apôtres et qu’un rétablissement par intervention divine était nécessaire, ils ne rejettent pas ni n’amoindrissent la validité des expériences religieuses d’autres personnes.

  • Une grande partie de la vraie doctrine enseignée par Jésus-Christ se trouve dans la doctrine des Églises actuelles.
  • Les membres d’autres Églises qui acceptent Jésus-Christ et essayent de vivre les principes qu’il a enseignés ont droit aux conseils divins et à l’inspiration dans leur vie.
  • Des chrétiens fidèles qui ne sont pas saints des derniers jours iront aux cieux, et ceux qui vivent en accord avec toute la vérité et la lumière qu’ils ont reçues en recevront davantage dans l’au-delà.
  • Tous les gens qui acceptent Jésus-Christ comme Fils de Dieu et Rédempteur du monde sont chrétiens, malgré les différences de théologie.
  • La Bible est une révélation de Dieu, d’une grande valeur du fait de sa grande capacité de changer la vie des hommes et des femmes. Ce fait n’est pas amoindri par l’existence d’autres Écritures.

Pour les saints des derniers jours, le rétablissement de l’autorité de la prêtrise dans la première moitié du dix-neuvième siècle a été un fait réel réalisé par des apparitions angéliques d’êtres qui détenaient l’autorité auparavant. L’autorité divine a été rétablie dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours au cours d’une apparition de Jean-Baptiste ressuscité en 1829 près de Harmony (maintenant Oakland), en Pennsylvanie, et, quelque temps après, au cours de l’apparition des apôtres d’autrefois ressuscités Pierre, Jacques et Jean.

Aujourd’hui les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours qui détiennent la prêtrise peuvent faire remonter leur autorité directement jusqu’à ces apparitions et à l’octroi de la prêtrise de Dieu à Joseph Smith et aux premiers dirigeants de l’Église. Une personne recevant la prêtrise aujourd’hui s’assoit habituellement pendant qu’une personne qui détient déjà la prêtrise se tient debout et place ses mains sur la tête du bénéficiaire et lui confère de manière formelle cette autorité.

Nous croyons que les « clés apostoliques » de l’autorité de la prêtrise aujourd’hui, expression qui signifie le droit de diriger l’Église, sont détenues par des apôtres modernes de la même manière que les apôtres d’autrefois avaient l’autorité de diriger l’Église primitive.

Les Écritures prédisant l’apostasie

2 Thessaloniciens 2:3

Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition.

Ésaïe 60:2

Voici, les ténèbres couvrent la terre, et l’obscurité les peuples; Mais sur toi l’Éternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît.

Ésaïe 24 :5

Le pays était profané par ses habitants; car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle.

1 Timothée 4:1

Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons.

La validité des expériences de personnes d’autres confessions 

  •  « On me demande souvent : "En quoi vous différenciez-vous des autres Églises d’un point de vue religieux ?" En réalité, à la base, nous ne sommes pas si différents d’un point de vue religieux, d’ailleurs nous avons tous le principe de l’amour en commun. L’un des grands principes fondamentaux du mormonisme est le fait de recevoir la vérité, et de l’accepter d’où qu’elle vienne. (Joseph Smith, cité dans History of the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints, seconde édition, Salt Lake City Deseret News Press, 1949, 5:499).
  •  « Nous ne venons non pour vous prendre la vérité et les valeurs que vous avez. Nous ne venons pas pour vous critiquer. Nous ne venons pas pour vous réprimander. Conservez tout ce que vous avez de bon, et permettez-nous de vous en apporter davantage. » (George Albert Smith, cité dans Sharing the Gospel With Others, compilé par Preston Nibley, Salt Lake City : Deseret News Press, 1948, p. 12-13; italiques ajoutés).
  •  « La ligne d’autorité de la prêtrise a été rompue. Mais l’humanité n’a pas été laissée dans l’obscurité totale ni complètement sans révélation ou sans inspiration. L’idée qu’avec la crucifixion du Christ les cieux se sont fermés et qu’ils se sont ouverts lors de la Première Vision n’est pas vraie. La Lumière du Christ allait être partout présente pour accompagner les enfants de Dieu; le Saint-Esprit allait visiter les âmes en recherche. Les prières des justes n’allaient pas rester sans réponse. » (Boyd K. Packer, « La lumière du Christ », Le Liahona, avril 2005, p. 11).
  •  « Les saints des derniers jours bien informés ne prétendent pas que le christianisme traditionnel a perdu toute la vérité ou s’est entièrement corrompue. Les Églises orthodoxes ont peut-être perdu la plénitude de l’Évangile, mais elles n’ont pas perdu tout l’Évangile, ni même ne l’ont perdu en grande partie. Beaucoup de caricatures évangéliques dépeignent mal le vrai point de vue de l’Église de Jésus-Christ des Saints Des Derniers Jours, qui est que les Églises orthodoxes sont plus incomplètes que corrompues. Ce sont leurs crédos postbibliques qui sont désignés dans la première vision de Joseph Smith comme une abomination mais certainement pas leurs membres pris individuellement ni les croyances bibliques de ces membres. » (Craig L. Blomberg et Stephen E. Robinson, « How Wide the Divide? A Mormon and an Evangelical in Conversation », Downers Grove, Illinois, InterVarsity Press, 1997, p. 61).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.