Mormon Newsroom
Communiqué de presse

Annonce de changements visant à fortifier les jeunes

Rappel du rôle principal des évêques – Suppression des présidences des Jeunes Gens de paroisse – Sœur Cordon fait part du nouveau thème des Jeunes Filles

Rappel du rôle principal des évêques – Suppression des présidences des Jeunes Gens de paroisse – Sœur Cordon fait part du nouveau thème des Jeunes Filles

Les dirigeants de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont annoncé des changements dans les collèges de la prêtrise d’Aaron et les classes des Jeunes Filles qui donnent aux jeunes gens et aux jeunes filles plus de possibilités de développement dans tous les domaines. La prêtrise d’Aaron est le moindre des deux niveaux de prêtrise dans l’Église et est conférée aux garçons fidèles saints des derniers jours à partir de l’année où ils vont avoir 12 ans.

« Ces changements que nous annonçons maintenant visent à aider les jeunes gens et les jeunes filles à développer leur potentiel sacré », a dit le président Russell M. Nelson durant la session du samedi après-midi de la 189e conférence générale semestrielle de l’Église. « Nous voulons aussi fortifier les collèges de la prêtrise d’Aaron et les classes des Jeunes Filles afin de fournir du soutien aux évêques et aux autres dirigeants adultes dans leur service auprès de la génération montante. […] La première et principale responsabilité [d’un évêque] est de veiller au bien-être des jeunes gens et des jeunes filles de sa paroisse. L’évêque et ses conseillers dirigent l’œuvre des collèges de la prêtrise d’Aaron et des classes des Jeunes Filles de leur paroisse. »

Changements pour les évêques, les Jeunes Gens et les collèges de la prêtrise d’Aaron

Elder Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres, a expliqué en détail ce qui changera dans les collèges de la prêtrise d’Aaron. Il a aussi annoncé que les évêques auraient à consulter régulièrement les présidentes des Jeunes Filles.

Les évêques dirigeront et encadreront les jeunes; il n’y aura plus de présidence des Jeunes Gens de paroisse.

Les présidences des Jeunes Gens (des hommes adultes qui dirigent les jeunes gens) au niveau de la paroisse seront supprimées, afin que les évêques puissent diriger et encadrer plus directement les jeunes. Elder Cook a dit que cette pratique était en accord avec une Écriture sur le gouvernement de l’Église donnée à Joseph Smith en 1835 : « L’épiscopat est la présidence de cette prêtrise [d’Aaron] et détient les clés ou l’autorité de celle-ci. » Cela signifie, a expliqué Elder Cook, que les jeunes gens et les jeunes filles d’une assemblée doivent être la priorité absolue d’un évêque.

« Ces modifications aideront les évêques et leurs conseillers à se concentrer sur leurs responsabilités principales que sont les jeunes et les enfants de la Primaire », a ajouté Elder Cook. « [Ces modifications] placeront le pouvoir et les devoirs de la prêtrise d’Aaron au centre de la vie personnelle et des objectifs de chaque jeune homme. » Dans leurs responsabilités envers les jeunes, les épiscopats seront assistés par des hommes adultes servant en tant que consultants et spécialistes des collèges de la prêtrise d’Aaron et par des dirigeantes des Jeunes Filles.

Les présidentes des Jeunes Filles font maintenant directement rapport à l’évêque et tiennent conseil avec lui

Elder Cook a aussi annoncé que les présidentes des Jeunes Filles ont maintenant un accès direct à l’évêque.

« Les présidentes des Jeunes Filles de paroisse feront directement rapport à l’évêque et tiendront conseil avec lui », dit-il. « Auparavant cette tâche pouvait être déléguée à un conseiller de l’épiscopat, mais dorénavant les Jeunes Filles seront sous la responsabilité directe de celui qui détient les clés de présidence de la paroisse. »

La présidente de la Société de Secours (la dirigeante de toutes les femmes adultes) d’une paroisse continuera de faire rapport directement à l’évêque.

De plus, les présidentes des Jeunes Filles pourront jouer un plus grand rôle de conseillères auprès des jeunes filles. « La dirigeante des Jeunes Filles est celle qui peut le mieux répondre aux besoins individuels d’une jeune fille », a poursuivi Elder Cook.

Elder Cook a précisé que les présidences des Jeunes Gens seront maintenues au niveau général et dans les pieux. Un membre de chaque grand conseil de pieu servira en tant que président des Jeunes Gens de pieu. Un autre membre du grand conseil de pieu servira à titre de président de l’École du dimanche de pieu.

Autres changements organisationnels

Elder Cook a aussi fait l’annonce de changements additionnels, qui seront inclus dans une lettre adressée aux dirigeants mondiaux de l’Église :

  • La réunion du conseil de paroisse des jeunes remplacera celle du comité épiscopal des jeunes.
  • L’expression « activités d’échange » devient « activités des Jeunes Filles », « activités de collège de la prêtrise d’Aaron » ou « activité des jeunes ». Ces activités auront lieu hebdomadairement là où c’est possible.
  • Le budget pour les activités des jeunes de la paroisse sera divisé équitablement entre les jeunes gens et les jeunes filles en fonction du nombre de jeunes de chaque organisation. Un montant suffisant sera alloué aux activités de la Primaire.
  • À tous les niveaux – paroisse, pieu et général – l’Église emploiera le terme « organisation » et non plus « auxiliaire ». Ceux qui dirigent les organisations générales de la Société de Secours, des Jeunes Filles, des Jeunes Gens, de la Primaire et de l’École du dimanche seront appelés « officiers généraux ». Ceux qui dirigent les organisations aux niveaux des paroisses et des pieux seront appelés « officiers de paroisse » et « officiers de pieu ».

« Ces changements, ainsi que ceux annoncés au cours des deux dernières années, ne sont pas des changements isolés », a dit Elder Cook. « Chacune de ces modifications fait partie intégrante d’un motif imbriqué visant à bénir les saints et à les préparer à rencontrer Dieu. »

Elder Ronald A. Rasband, du Collège des douze apôtres, qui était le dernier orateur de la session du samedi après-midi, a remercié les Scouts d’Amérique et les saints des derniers jours qui se sont portés bénévoles dans cette organisation. À partir du 1er janvier 2020, l’Église mettra en place un nouveau programme pour les jeunes gens et les jeunes filles à travers le monde.

« Notre association avec les Scouts d’Amérique, qui à présent s’achève, sera toujours pour l’Église et pour moi un important héritage », a dit Elder Rasband. « Au scoutisme, aux nombreux hommes et aux nombreuses femmes qui ont servi diligemment en tant que dirigeants, aux mères – à qui l’on doit beaucoup – et aux jeunes gens qui ont participé au scoutisme, nous disons : "Merci". »

Des changements dans les classes des Jeunes Filles

À la conférence générale des femmes samedi soir, la présidente générale des Jeunes Filles, Sœur Bonnie H. Cordon, a annoncé un nouveau thème pour les Jeunes Filles et des changements dans l’organisation et le nom des classes des Jeunes Filles. Elle a aussi souligné l’importance que chaque classe de Jeunes Filles ait une présidence, afin de donner aux jeunes filles des occasions de diriger.

Nouveau thème des Jeunes Filles

Le nouveau thème des Jeunes Filles est énuméré ci-dessous dans son intégralité :

Je suis une fille aimée de parents célestes; j’ai une nature divine et une destinée éternelle.

En qualité de disciple de Jésus-Christ, je m’efforce de lui ressembler. Je recherche la révélation personnelle et je la suis et je sers les autres en son saint nom.

Je serai témoin de Dieu en tout temps, en toutes choses et en tout lieu.

Dans mes efforts pour obtenir l’exaltation, je chéris le don du repentir et je cherche à m’améliorer chaque jour. Avec foi, je fortifierai mon foyer et ma famille, je ferai des alliances sacrées et les honorerai et je recevrai les ordonnances et les bénédictions du saint temple.

Remarquez le passage de « nous » à « je », » a dit Sœur Cordon. « Ces vérités s’appliquent à vous personnellement, vous êtes une fille aimée de Parents célestes. De par vos alliances vous êtes disciples de notre Sauveur Jésus-Christ. Je vous invite à étudier ces paroles et à méditer à leur sujet. Je sais que si vous le faites, vous acquerrez le témoignage de leur véracité. La compréhension de ces vérités changera la façon dont vous faites face aux difficultés. La connaissance de votre identité et de votre objectif vous aidera à conformer votre volonté à celle du Sauveur. »

Changements dans les classes des Jeunes Filles

Depuis plus d’un siècle, les Jeunes Filles sont divisées en trois classes. Sœur Cordon a dit : « Nous invitons les dirigeantes des Jeunes Filles et les évêques à réfléchir dès à présent à l’aide de la prière aux besoins de chaque fille et à les organiser par âge selon la situation particulière de la paroisse.

Voici quelques exemples de ce que cela pourrait donner : Si vous avez peu de jeunes filles, vous pourriez avoir une seule classe où toutes se réunissent ensemble. Peut-être avez-vous un grand groupe de jeunes filles de 12 ans et un petit groupe de jeunes filles plus âgées, vous pourriez décider d’avoir deux classes : les jeunes filles de 12 ans et les jeunes filles de 13 à 18 ans. »

« Quelle que soit la façon dont vos classes sont organisées, vous, les jeunes filles avez un rôle essentiel à jouer pour réaliser l’unité », a dit Sœur Cordon. « Soyez une lumière pour votre entourage. Soyez la source de l’amour et de l’attention que vous espérez recevoir des autres. Avec une prière au cœur, continuez d’aller vers les autres et d’être au service du bien. Si vous le faites, votre vie sera remplie de bonté. Vous aurez de meilleurs sentiments à l’égard des autres et commencerez à voir leur bonté en retour. »

Nouveau nom des classes des Jeunes Filles

Sœur Cordon a dit que toutes les classes seront désignées par le terme unificateur « Jeunes Filles » et, selon le besoin, différenciées par l’âge de celles qui assistent à la classe (par exemple « Jeunes Filles 12-13 ans »). Les noms d’Abeilles, d’Églantines et de Lauréoles ne seront plus utilisés.

Fortifier les présidences de classes des Jeunes Filles

Sœur Cordon rappelle aux jeunes filles et à leurs dirigeantes l’importance que chaque classe ait une présidence pour la diriger. « C’est dans un but divin que les jeunes filles sont appelées à diriger dans leur jeunesse », dit-elle. Tout comme pour les jeunes gens et leurs dirigeants, les dirigeantes des jeunes filles doivent encadrer les jeunes filles – mais jamais faire le travail pour elles. « Quel que soit le degré d’expérience de direction des jeunes filles composant la présidence de classe, commencez là où elles sont et aidez-les à acquérir les compétences et la confiance qui leur seront utiles en tant que dirigeantes », dit-elle. « Restez proche d’elles, mais ne prenez pas leur place. L’Esprit vous guidera à mesure que vous les guidez. »

La Première Présidence appuie ces changements

« La Première Présidence et les Douze approuvent à l’unanimité ces changements visant à fortifier les jeunes », a dit le président Nelson samedi après-midi. « Oh, combien nous les aimons et prions pour eux! Ils sont les "vaillants guerriers d’Israël, l’espoir de notre salut". Nous exprimons notre confiance totale en nos jeunes et notre reconnaissance à leur égard. »

Les assemblées du monde entier peuvent mettre en place ces changements aussitôt qu’elles sont prêtes. Ils devraient être implantés au plus tard le 1er janvier 2020.

Une lettre de la Première Présidence adressée aux dirigeants mondiaux de l’Église contient plus de détails sur la manière dont ces changements touchent la structure organisationnelle au niveau des paroisses et des pieux.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.