Dernières Nouvelles

3ème édition de la Conférence ''Un monde, une famille''

Plusieurs centaines de généalogistes enthousiastes se sont rassemblés à la 3ème conférence annuelle ‘’Un monde, une famille’’, à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, à  Kitchener, en Ontario.

James McBride, dirigeant local de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a accueilli les participants ‘’comme des membres de la famille’’ en leur déclarant : ‘’… Nous croyons que nous sommes tous des frères et sœurs’’. Cette conférence s’est tenue au mois d’août, dans le cadre du service au public de l’Église. De nombreux  passionnés d’histoire familiale, de partout à travers l’Ontario, y ont assisté avec enthousiasme.  D’autres conférences avaient été tenues précédemment à Brampton et à Toronto.

Lors des cérémonies d’ouverture, Stephen Woodworth, député de Kitchener-Centre, a parlé de l’importance d’enregistrer les histoires familiales. Ken Seiling, président du conseil régional de Waterloo, a demandé avec instance aux auditeurs d’interroger les membres de leur famille, d’écouter et d’enregistrer directement leurs histoires. Harold Albrecht, député de Kitchener-Conestoga,  a assisté aux ateliers en après-midi.

Woodworth a lu une  lettre de félicitations venant de  Stephen Harper, Premier Ministre du Canada, qui disait : ‘’Avec son immense bibliothèque généalogique et son réseau international de centres de recherches, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est bien équipée pour aider les gens de toutes les cultures à trouver leurs racines familiales. Je suis certain qu’en recherchant votre propre lignée ancestrale, vous apprécierez davantage vos concitoyens canadiens, ainsi que les liens qui existent entre tous les membres de la famille humaine.’’

Paul F. Smart de Salt Lake City, directeur du marketing et des relations de FamilySearch, nouvellement retraité, a été l’orateur principal, et a animé plusieurs ateliers à propos de FamilySearch tout au long de la journée. Reflétant la diversité de la population en Ontario, des ateliers étaient également offerts aux participants venant de la Chine, de l’Allemagne, du Canada francophone, des pays hispanophones et de la Grande-Bretagne. De nombreux résidents locaux ont été attirés par les cours portant sur les registres canadiens, l’histoire des Mennonites et la région de Waterloo, ainsi que par les ateliers sur les fichiers GEDCOM, le blogage, l’indexation, la tenue de dossiers numériques et finalement l’écriture et la publication d’une histoire familiale.

Ce fut une conférence historique, au cours de laquelle les organisateurs de la conférence ont travaillé de paire avec le personnel technique pour diffuser des parties de l’événement de Kitchener à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Des passionnés d’histoire familiale, qui avaient entendu parler de la conférence, avaient émis le souhait que l’on puisse leur diffuser certaines séances à une distance de près de 5 000 km, dans le nord du Canada.

Le premier Prix de distinction ‘’Un monde, une famille’’ a été remis à Brian Gilchrist, généalogiste canadien réputé, en reconnaissance de l’ensemble de ses recherches généalogiques de toute une vie.  Un magnifique trophée, fait de marbre noir, lui a été remis à l’hôpital, où il était malheureusement hospitalisé le jour de la conférence. Les organisateurs ont été reconnaissants à Steve Fulton, président de la division de Niagara de la Société généalogique d’Ontario, d’ avoir accepté de diriger l’atelier de M. Gilchrist à la dernière minute, ainsi qu’à Don Hinchley, président provincial sortant de la Société généalogique d’Ontario, qui a donné le discours de la séance plénière à sa place.

Les participants ont hâte d’assister à l’édition 2013 de la conférence, qui se tiendra le 24 août prochain, à Brampton, en Ontario.

Pour plus d’information, veuillez visiter le site Internet de la conférence à l’adresse www.oneworldonefamily-theevent.com  ou contacter Mme Helen Warner par courriel à helenwarner@sympatico.ca.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.