« Chantons Le Messie » dans une église anglicane à Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse

« Chantons Le Messie » dans une église anglicane à Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse

Nouvelles Histoire

Le père Chad McCharles, prêtre de l’église anglicane St. James à Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse, et l’évêque John Caulfield, de l’assemblée de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de Bridgewater, ont accueilli les participants à l’événement.

St. James est l’une des trois églises avec vue sur la mer que l’on retrouve souvent dans les dépliants touristiques. Son architecture est de style gothique victorien, et l'église est surmontée d'une grande flèche et d'un clocher.

Lors de son discours de bienvenue, le père McCharles a dit : « C’est  merveilleux d'être rassemblés pour célébrer ce que nous avons en commun au lieu de nous concentrer sur nos différences. »

Au sujet du père McCharles, Anna Davison, directrice des affaires publiques du pieu de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, a dit : « Il est comme une bouffée d’air frais dans notre communauté de Mahone Bay. […] [Il est] très humain, gentil, serviable et vivement intéressé par le travail interconfessionnel. [Il] est là depuis un peu plus d’un an, a l’oreille musicale et se soucie vraiment de sa paroisse. Il est ouvert à tisser de nouveaux liens. »

Davison a ressenti qu’elle devait aborder le père McCharles à propos de l’organisation de l’événement « Chantons Le Messie », et il a accepté immédiatement. Lorsque Davison et son aide technique, Joe Edmonds, étaient à St. James une semaine avent l’événement, elle a dit au père McCharles : « Je vis dans cette ville depuis plus de 45 ans, et c'est la première fois que je ressens qu'un pasteur accepterait de coorganiser un événement de cette nature. »

Environ 55 personnes, mormons et non-mormons, ont participé à l'événement en nombre quasi-égal. Wayne Hunt, le patriarche de pieu, était plein d’enthousiasme. Il s’est assis à l'avant avec son épouse. Il a dit qu’il a aimé l’Oratorio « Le Messie » et qu’il le chante depuis son adolescence, dans le sud de l’Alberta, alors qu’il écoutait cette pièce dans sa chambre jusqu'à en connaître toutes les paroles par coeur. 

L’enthousiasme de Patricia Watson, membre de la collectivité, pouvait se lire sur son visage à l’entracte. Elle a grandi au New Jersey, où les églises de la collectivité se réunissent annuellement et chantent « Le Messie ». « Ma mère m’amenait chaque année avec elle, depuis ma plus tendre enfance, et j'aime maintenant aussi cette œuvre », dit-elle. « C’était merveilleux. »

Lors de l’événement, plus de 50 $ et huit boîtes de dons de nourriture ont été  amassés pour Feed Nova Scotia.

D’autres pieux du Canada ont aussi rapporté des expériences positives de leur participation à l’événement « Chantons Le Messie ». Par exemple, le pieu de Riverbend d’Edmonton, en Alberta, a tenu un événement multipieu pour lequel 20 chorales différentes étaient invitées. Le pieu de Sherwood Park, d’Edmonton en Alberta, et le pieu de Toronto, en Ontario, ont aussi organisé des événements.  « Chantons Le Messie » a été une expérience merveilleuse et le pouvoir de la musique témoignant de la divinité de Jésus-Christ était spirituellement édifiant pour ceux qui y ont participé.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.