Les saintes des derniers jours célèbrent le 175e anniversaire de l'organisation des femmes

Les saintes des derniers jours célèbrent le 175e anniversaire de l'organisation des femmes

Communiqué de presse

L’organisation des femmes de la Société de Secours de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, qui célèbre son 175e anniversaire le 17 mars 2017, a été constituée en 1842 sous la direction du prophète Joseph Smith. Elle visait à secourir les pauvres, les démunis, la veuve et l’orphelin, et à accomplir toutes sortes de bonnes œuvres. » (Voir Présidence générale de la Société de Secours)

Honorant leurs racines, les membres de la Société de Secours sont invitées à accroître la foi et la justice personnelles, à fortifier les familles et les foyers, et à rechercher et à aider les personnes dans le besoin. La mission de l’organisation est de veiller au bien-être spirituel de toutes les femmes de l’Église. (Voir Filles dans mon royaume, chapitre un, p. 8)

Des rassemblements sociaux mensuels pour apprendre à développer de nouveaux talents, participer à des services compatissants dans la communauté ou simplement enrichir les relations contribuent tous au bien-être spirituel et temporel des membres de la Société de Secours. En moins de quatre mois, 1 700 bonnets de nouveaux nés ont été tricotés ou crochetés par des femmes du pieu de l’Église de Sudbury, en Ontario, et distribués à neuf hôpitaux de la région. Une femme de 90 ans a même tricoté plus de cent bonnets pour l’hôpital de Moose Factory.

Julie B. Beck, quinzième présidente générale de la Société de Secours, a enseigné : « À la Société de Secours, nous nous exerçons à être des disciples du Christ. Nous apprenons ce qu’il voudrait que l’on apprenne, nous faisons ce qu’il voudrait que l’on fasse, et nous devenons ce qu’il voudrait que l’on devienne. » (« Ce que les saintes des derniers jours font le mieux : Être fortes et inébranlables », Le Liahona, novembre 2007)

Au cours de son histoire, la Société de Secours a toujours été un endroit où les femmes pouvaient apprendre et progresser ensemble, tout en travaillant à répondre aux besoins des autres. Belle Spafford (présidente générale de la Société de Secours de 1945 à 1974) a dit un jour que la Société de Secours « continuera de croître jusqu’à ce qu’elle devienne un puissant rempart contre les forces du mal qui pourraient submerger les femmes et menacer leurs foyers et leurs êtres chers. Elle apportera la paix aux âmes et l’amour aux cœurs et à la vie d’innombrables filles de notre Père […] Puissent les femmes d’aujourd’hui et de demain chérir la Société de Secours et faire avancer son œuvre, et s’aimer les unes les autres. » (History of Relief Society 1842-1966 [1966], p. 140)

Par Samantha Smith-Bird

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.