Communiqué de presse

La protection contre la pornographie : une mère mormone entre en scène

Marilyn Evans, de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, joint sa voix à celle d’autres parents préoccupés qui soutiennent la motion M-47 de la Chambre des communes récemment adoptée à l’unanimité. Depuis l’adoption de la motion le 8 décembre 2016, le Comité permanent de la santé a reçu le mandat d’examiner l’impact que la facilité d'accès à des images ou à des vidéos sexuellement explicites et violents pouvait avoir sur les enfants, les femmes et les hommes.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours presse ses membres d’être de bons citoyens et de s’associer à des gens et aux gouvernements afin d’assurer le bien commun (voir « Citoyenneté »). Evans contribue au bien-être de la communauté en écrivant de fréquentes mises à jour au sujet de la motion M-47, ainsi que d’autres histoires utiles pour aider les familles à combattre la pornographie, sur son site ParentsAware.info.

 

« Je veux montrer aux familles qu’il y a de l’espoir, qu’il y a quelque chose de pratique que chacun de nous peut faire », explique Evans. Cette dernière croit que l’étude entraînera la création d’une campagne d’information par le gouvernement dans le but d’instruire et de mettre en garde les parents et les éducateurs quant à la facilité avec laquelle les enfants ont accès à des images et des vidéos sexuellement explicites, particulièrement celles qui sont sexuellement violentes ou dégradantes.

Le but de ParentsAware.info est d’informer les parents des défis qui les attendent et de leur donner les mots et les encouragements nécessaires pour parler ouvertement à leurs enfants du sexe, de l’intimité et des messages négatifs et souvent offensants associés à la pornographie. « Le large éventail de dispositifs connectés et informatiques met à la portée des enfants une quantité phénoménale de documents sexuellement explicites. Je veux donner la possibilité aux parents de garder espoir, leur dire que, plus nous sommes courageux et que nous abordons le sujet de la pornographie, moins elle aura d’influence sur [leurs enfants] », ajoute Evans.

Evans suit les traces de sa mère, Dolina Smith, qui a un engagement de longue date avec l’organisme Canadiens Opposés à l'Exploitation Sexuelle (COES), et qui a ouvertement abordé le sujet de la pornographie avec ses propres enfants.

Linda S. Reeves, qui a été deuxième conseillère dans la présidence générale de la Société de Secours, a dit lors d’un récent discours à la conférence générale : « En tant que parents et dirigeants, nous devons continuellement conseiller nos enfants et nos jeunes, et écouter avec amour et compréhension. Il faut qu’ils connaissent les dangers de la pornographie et l’emprise qu’elle exerce. » (« Se protéger de la pornographie – un foyer centré sur le Christ », conférence générale d’avril 2014).

Evans a pris à cœur le conseil de sœur Reeves. Elle parle régulièrement de la pornographie avec ses cinq enfants. « Cela n’a pas été facile au début. Comme bien des parents, je me sentais sous-qualifiée et très mal à l’aise », dit-elle. « J’étais contente de pouvoir m’appuyer sur les ressources de l’Église pour m’aider à briser la glace et à engager des conversations sérieuses avec mes enfants. »

Plusieurs de ces ressources, conçues pour aider les familles à parler honnêtement et ouvertement de la pornographie, se trouvent sur overcomingpornography.org.

Lorsque les parents abordent ce sujet avec de l’amour et une sollicitude véritables, par la prière, le Seigneur les dirigera afin qu’ils trouvent les ressources les plus appropriées pour aider leurs familles.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.