La Journée familiale de découverte encourage la préservation du patrimoine et des traditions culturelles

La Journée familiale de découverte encourage la préservation du patrimoine et des traditions culturelles

Communiqué de presse

La Journée familiale de découverte, organisée le 14 octobre 2017 par la branche de Saskatoon de la Société généalogique de Saskatchewan et l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a réuni l’histoire familiale et la culture autochtone. Une vaste gamme d’ateliers a attiré une grande foule au centre d’histoire familiale de l’Église de Saskatoon, où l’on a enseigné aux participants les bases de la recherche sur l’histoire familiale.

Yvonne Michael, une éducatrice et grand-mère de la Première Nation crie de Beardy et d’Okemasis, a déclaré dans son discours inaugural : « Aujourd’hui j’enseigne à mes enfants et mes petits-enfants l’importance de connaître leur identité et leurs traditions, à être fiers de leur héritage, à savoir d’où ils viennent — ce que nous faisons et qui nous permet de demeurer une famille forte et enracinée. »

 

Des participants aux ateliers ont appris à écrire leur histoire personnelle sous la direction de John Spencer, et d’autres ont appris à transformer des photos familiales en trésors de famille en compagnie de Leah Karch. La curatrice Catherine Quinton a exhorté sa classe à se souvenir de la première règle pour préserver les souvenirs familiaux : « Ne faites rien que vous ne puissiez défaire! » Les participants ont eu aussi l’occasion d’enregistrer des souvenirs avec Delaney Crosby au poste de narration numérique.

Terry Atimoyoo et Harry Michael ont fait un puissant exposé permettant aux auditeurs de comprendre les traditions autochtones. Atimoyoo a expliqué qu’il s’est découvert des liens de parenté avec le Chef Big Bear et qu’il prépare un rassemblement de tous les descendants du Chef pour l’an prochain. Michael raconté la place du Créateur au centre de l’univers dans la « Légende de la couverture étoilée » — tout ce qui est recouvert de la couverture étoilée sous le ciel nocturne est considéré comme sacré.

« La Journée familiale de découverte a été une belle expérience, et les présentateurs étaient excellents. J’ai tout particulièrement aimé la participation des gens des Premières Nations qui ont fait des présentations, participé à l’événement et préparé le délicieux repas. J’espère voir d’autres collaborations de ce type à l’avenir », a déclaré Peggy Mausch, de la Société généalogique de Saskatchewan.

Crystal Farlow, de la Première Nation de Waterben Lake, s’est réjouie de l’accent mis sur les Premières Nations tout au long de la journée : « Cela m’a plu. Nous avons besoin de cela pour éduquer la population […] au sujet du passé de notre peuple. » Elle a aussi remarqué la prière du révérend Colin Clay de l’Église anglicane, dans laquelle il a fait mention du Traité 6 : « Il a prié pour que nos ancêtres nous aident et que nous les aidions. Des événements comme celui-ci établissent une fondation pour l’unité, la compréhension et la communication avec autrui. »

Le patrimoine familial, les traditions culturelles, la foi : à l’issue de la Journée familiale de découverte, les participants sont partis avec de nouvelles idées et un enthousiasme renouvelé pour la recherche de leurs ancêtres.

Les mormons ont toujours accordé une grande importance à la conservation des histoires familiales. Dennis B. Neuenschwander, anciennement des Soixante-dix, a déclaré : « Les généalogies, les histoires familiales, les récits historiques et les traditions […] forment un pont entre le passé et l’avenir et lient les générations comme aucun autre souvenir ne peut le faire » (« Ponts et souvenirs éternels », Conférence générale d’avril 1999).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.