Lieux disponiblesFermer la fenêtre
« Salle de presse mondiale
Fermer la fenêtre
Sujet

Joseph Smith

Joseph Smith est le fondateur et le premier président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Lui et cinq associés ont organisé l’Église à Fayette, dans l’État de New York, le 6 avril 1830. Il a présidé l’Église jusqu’au 27 juin 1844, date de son martyre. Sous sa direction, le nombre de membres de l’Église est passé de six à plus de 26 000.

Au milieu du dix-neuvième siècle, Josiah Quincy, maire de Boston, écrivain et journaliste de renommée nationale, a écrit : « Un jour ou l’autre la question sera peut-être posée : quel grand américain a fait plus pour façonner les esprits et la destinée de ses concitoyens que tout autre homme sur ce continent ? Aussi absurde que cela puisse paraître aux yeux de certains, il n’est pas improbable que la réponse à cette question soit : Joseph Smith, le prophète mormon ! »

Joseph Smith, filsest le 23 décembre 1805 à Sharon, dans le Vermont, de Joseph et Lucy Mack Smith. Né dans une famille de paysans pauvres, il était le cinquième de onze enfants, dont neuf ont vécu au-delà de l’enfance. Parce que sa famille ne pouvait pas s’offrir le luxe de l’instruction publique, Joseph n’a reçu d’enseignement scolaire que pendant trois ans. Avec ses frères et sœurs, il a été instruit principalement à la maison au moyen de la Bible de la famille.

Parley Pratt, ami de Joseph, a dit qu’il mesurait plus d’1,83 m . Il a précisé qu’il était « bien bâti, fort et actif. Il avait le teint clair, les cheveux blonds, les yeux bleus [et] très peu de barbe. » D’un naturel « jovial », Joseph aimait jouer avec les enfants ; il aimait aussi la lutte et le « tiré de bâton », un concours de force. Un saint des derniers jours qui a rencontré Joseph à Kirtland, en Ohio, a écrit : « Il ne ressemblait pas exactement à l’image que je me faisais d’un prophète de Dieu. Cependant… J’ai découvert un homme amical, joyeux, agréable. Je ne pouvais m’empêcher de l’aimer. »

À sept ans, Joseph a contracté une fièvre typhoïde lors d’une épidémie locale. Bien qu’il s’en soit remis en deux semaines, une infection douloureuse s’est installée dans un os de la jambe de Joseph. Quand les tentatives pour nettoyer l’infection ont échoué, le médecin a insisté pour amputer la jambe. La mère de Joseph a convaincu le médecin de l’opérer une fois encore, et le médecin a cureté l’os infecté sans anesthésie ni installation médicale approprié. Joseph, qui a refusé d’être attaché au lit et de boire de l’alcool pour atténuer la douleur, a enduré l’opération dans les bras de son père. Bien qu’il ait dû marcher avec des béquilles pendant trois ans et qu’il ait légèrement boité le reste de sa vie, Joseph a été guéri.

Joseph Smith a épousé Emma Hale le 18 janvier 1827. Pendant leurs dix-sept années de mariage, ils ont eu onze enfants, dont deux adoptés. Les trois premiers enfants de Joseph et Emma sont morts dans les heures qui ont suivi leur naissance. En 1831 ils ont adopté des jumeaux ; l’un deux, un garçon, est mort avant son premier anniversaire. Au cours des douze années suivantes, Emma a donné naissance à six autres fils, dont quatre ont vécu au-delà de l’enfance. Le plus jeune est né cinq mois après la mort de Joseph.

Troublé à propos de la religion pendant le renouveau religieux qui s’est produit dans l’état de New York où il vivait en 1820, Joseph, qui avait alors quatorze ans, a lu un passage du Nouveau Testament et est allé prier dans les bois. Il écrit que Dieu et Jésus-Christ lui sont apparus : « Je vis, exactement au-dessus de ma tête, une colonne de lumière, plus brillante que le soleil, descendre peu à peu jusqu’à tomber sur moi. »Dans cette lumière, il a vu deux personnages… dont l’un a appelé Joseph par son nom, et a dit en montrant l’autre : « Celui-ci est mon fils bien-aimé. Écoute-le ! »Les membres de l’Église appellent cette expérience la « Première Vision ». Elle a changé Joseph Smith pour toujours et est devenu un élément central de la croyance des saints des derniers jours. Elle a lancé l’œuvre du rétablissement de l’Église de Jésus-Christ sur la terre.

Joseph Smith est sans doute le plus connu pour sa traduction du Livre de Mormon : Un autre témoignage de Jésus-Christ. Les membres de l’Église croient que Joseph a été dirigé vers une colline près de Palmyra, à New York, où un ange appelé Moroni lui a remis d’anciennes annales. Ces annales, gravées sur des plaques d’or, racontaient l’histoire d’un peuple qui a vécu sur le continent américain à l’époque du Christ. Joseph a traduit les plaques en presque trois mois, et le Livre de Mormon a été publié pour la première fois à New York par E. B. Grandin en 1830.

Bien qu’il soit fils de paysans, Joseph a travaillé comme rédacteur, entrepreneur et homme d’affaires. Pendant les années où il a dirigé l’Église naissante, il a organisé un programme missionnaire international et fondé ce qui est aujourd’hui l’une des plus grandes organisations de femmes au monde. Il a supervisé la construction de trois villes et de deux temples, tout en affrontant d’intenses persécutions de la part d’émeutiers, qui ont finalement chassé les membres de l’Église des trois villes que Joseph avait fondées.

Les membres ayant vu leurs droits religieux et civils de citoyens américains bafoués malgré de nombreux appels au gouvernement fédéral, les dirigeants de l’Église ont annoncé la candidature de Joseph Smith à la présidence des États-Unis en janvier 1844. Avant mai, Joseph avait été officiellement désigné candidat par une convention de Nauvoo, en Illinois. Son programme politique demandait l’intervention du gouvernement au nom des droits civils et religieux pour faire face aux persécutions. Ironie du sort, Joseph et son frère ont été tués par la populace au mois de juin de la même année, ce qui a coupé court à la candidature de Joseph.

Joseph et son frère aîné Hyrum ont été tués le 27 juin 1844 par une foule de 150 à 200 hommes. Ils étaient emprisonnés en Illinois sur de fausses accusations de sédition et de trahison après s’être rendus eux-mêmes aux autorités. Joseph avait 38 ans, Hyrum 44. Le 28 juin, les corps de Joseph et Hyrum ont été préparés et exposés pour que les 10 000 personnes en deuil les voient. Le lendemain ils ont été secrètement enterrés pour éviter d’autres attaques et une profanation par la populace.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours compte aujourd’hui plus de quatorze millions de membres. Les saints des derniers jours honorent Joseph Smith comme un prophète, au même titre que les prophètes bibliques tels que Moïse et Ésaïe.

Remarque concernant le nom de l’Église : Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction en ligne.