Des mormons et des musulmans s'assemblent pour partager leurs traditions de jeûne

Des mormons et des musulmans s'assemblent pour partager leurs traditions de jeûne

Communiqué de presse

Trois assemblées québécoises de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont récemment partagé leurs traditions de jeûne avec les membres de la communauté musulmane locale lors de trois événements distincts. Les membres mormons, qui jeûnent traditionnellement le premier dimanche de chaque mois, se sont joints aux musulmans, qui jeûnaient à l’occasion du ramadan, pour discuter de leurs traditions respectives en ce qui a trait au jeûne. Les deux groupes ont ensuite partagé l’iftar, le repas du soir que les musulmans mangent quotidiennement pour rompre leur jeûne pendant le ramadan.

Les participants aux événements ont découvert que les mormons et les musulmans utilisent leur période de jeûne pour se rappeler d’aider les nécessiteux. Les musulmans croient qu'ils ont la responsabilité de nourrir et de vêtir ceux qui en ont besoin. Cette croyance les conduit à faire des dons à des organismes de bienfaisance pendant le ramadan. De même, les membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont invités à faire don de l'argent qu'ils auraient consacré à la nourriture pendant leur jeûne mensuel (généralement deux repas) au système d’entraide de l'Église. Cet argent s'appelle une « offrande de jeûne » et sert à aider les pauvres et les nécessiteux.

 

Les membres des deux groupes religieux estiment que le jeûne approfondit leur sens de la communauté en rapprochant les assemblées et les familles. Ils croient également que le jeûne augmente à la fois la force physique et spirituelle. Pendant le jeûne, les musulmans passent plus de temps à prier à la mosquée et délaissent les préoccupations de « l'homme naturel » pour se concentrer davantage sur le divin. Les saints des derniers jours peuvent choisir de jeûner pour de nombreuses raisons, par exemple pour adorer Dieu et lui exprimer leur gratitude, pour demander à Dieu de bénir les malades ou les affligés, pour recevoir des réponses à leurs prières et pour être réconfortés en période de difficulté, de chagrin ou de deuil. Les deux traditions religieuses croient que le jeûne les rend humbles et les aide à se rapprocher de Dieu.

Heather Ward, qui a aidé à organiser un événement iftar à Montréal, a déclaré : « J'ai appris et ai été émerveillée des similitudes [entre les raisons du jeûne des mormons et des musulmans] en participant au repas iftar que nous avons planifié avec un groupe de musulmans de notre région. C’était comme si de vieux amis se réunissaient pour un repas plutôt que la simple réunion d’un groupe d’étrangers. »

Après le souper, Serif Damar, directeur de l'Institut du dialogue interculturel de Montréal, a observé : « C'était vraiment un événement formidable! Mon peuple est amoureux du vôtre. Tout le monde a aimé être présent. »

« Bien que nous puissions avoir de nombreuses différences culturelles et théologiques, nous pouvons trouver l'amour et un sentiment de solidarité en compagnie de nos frères et sœurs musulmans en sachant que nous partageons une si belle tradition de jeûne », a ajouté Ward.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.