Des mormons du sud de l’Ontario manifestent un esprit d’avant Noël contagieux

Des mormons du sud de l’Ontario manifestent un esprit d’avant Noël contagieux

Communiqué de presse

Depuis plus de dix ans, un petit groupe de mormons fait toute la différence dans la vie de centaines de membres de leur communauté et dans celle d’amis et de familles de pays étrangers. Un échange de vêtements, qui a lieu tous les deux ou trois mois à la chapelle de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de Brockville, en Ontario, attire des citoyens qui s’attroupent devant les portes avant l’ouverture à 11 h.

Le mardi 22 novembre 2016, même le mauvais temps ne les a pas dissuadés, puisque certains d’entre eux ont voyagé pendant une heure afin d’être sur place pour profiter de la camaraderie et du bon esprit qui règnent lors de cet événement. Tous les articles étaient gratuits, la seule règle étant qu’ils ne soient pas revendus. Des vêtements ont été envoyés ou sélectionnés pour être apportés à des familles de Tchernobyl et de Cuba. On y avait souvent inclus des images de Jésus pour les enfants.

 

Un bénévole a expliqué comment ce service est adapté afin de répondre aux besoins de chacun. Un octogénaire a appelé pour dire qu’il lui était impossible de venir à l’église parce qu’il devait être chez lui pour recevoir son service de repas à domicile. Les portes ont donc été ouvertes plus tôt, juste pour lui.

Lorsqu’il y a un besoin pour un article particulier, on en prend note, et quand cet article est donné, on appelle le bénéficiaire et on met l’article de côté jusqu’au prochain échange. Dans le passé, une personne a eu besoin de draps et de couvertures parce qu’elle avait été victime d’un incendie; ces articles ont été conservés pour elle, et, lorsqu’elle est venue les chercher, elle a fait don de deux sacs de vêtements pour bébés.

Quand nous suivons la recommandation de Jésus-Christ de nous entraider, l’impact de ces services désintéressés est ressenti dans l’Église, la communauté et le milieu environnant. Une autre église locale offre maintenant le même service.

Le président Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence de l’Église a dit : « Lorsque, mus par l’amour chrétien, nous tendons la main aux autres, il nous arrive quelque chose de merveilleux. Notre esprit guérit, se raffine et se fortifie. Nous sommes plus heureux, plus paisibles et plus réceptifs aux murmures du Saint-Esprit. » (« Vous êtes mes mains », conférence générale d’avril 2010)

De tels sentiments étaient tout aussi évidents à quatre heures de route à l’ouest de Brockville lors d’un projet de service du Jour des femmes à Hamilton (Ontario) le 5 novembre 2016 à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Une collecte, qui a duré près d’un an, a permis de recueillir 10 000 couches et 8 000 lingettes pour bébés qui ont été remises à Birthright d’Hamilton, un organisme non confessionnel qui offre du soutien aux femmes ayant des grossesses non planifiées ou stressantes. Des bonnets pour bébés de flanelle rose et bleue ont aussi été confectionnés ce jour-là et inclus dans le don.

Dieu répond souvent aux besoins de ses enfants par nos petits gestes serviables.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.