Le 155e festival Émancipation accueille une exposition des registres du Freedmen’s Bureau

Le 155e festival Émancipation accueille une exposition des registres du Freedmen’s Bureau

Communiqué de presse

Des membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont participé aux célébrations entourant le festival annuel Émancipation à Owen Sound, en Ontario, en présentant une exposition des registres du Freedmen’s Bureau.

Chaque première fin de semaine d’août depuis 1862, des descendants de ces Noirs qui sont venus chercher la liberté au Canada par le Chemin de fer clandestin se rassemblent à Owen Sound – la station la plus au nord du Chemin de fer souterrain – afin de souligner le périple de leurs ancêtres. On estime cette année la participation à 400 personnes au pique-nique du festival qui a eu lieu le 5 août 2017.

 

Blaine Courtney, le président du festival Émancipation, a dit : « Aujourd’hui, dans le cadre des célébrations de son 155e anniversaire, le festival Émancipation d’Owen Sound est heureux d’accueillir les représentants de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et leur exposition d’information sur le Freedmen’s Bureau. De nombreux visiteurs ont favorablement accueilli la possibilité de voir la table d’exposition pour découvrir l’importance du projet et son impact comme outil d’apprentissage sur l’histoire des Noirs. Nous sommes reconnaissants de la participation de l’Église. »

L’exposition des registres du Freedmen’s Bureau était l’une des nombreuses tables d’exposition du festival centrée sur la famille, l’histoire et la culture. Des visiteurs de l’exposition ont pu prendre connaissance de discoverfreedmeen.org, une nouvelle base de données indexée des registres historiques du Freedmen’s Bureau. La base de données consultable contient des informations généalogiques sur les Afro-Américains libérés après la Guerre civile.

La Ontario Black History Society (Société historique des Noirs de l’Ontario – OBHS) s’est associée au Freedmen’s Bureau Project, encourageant des bénévoles canadiens locaux à contribuer à atteindre l’objectif d’indexation. Paulette Kelly, la seconde vice-présidente de la OBHS, et son amie Carol Barclay se souviennent toutes les deux de leur participation au Sommet sur l’histoire des Noirs au Canada en 2016. Ce Sommet, organisé conjointement par FamilySearch et la OBHS, a permis le lancement du Freedmen’s Bureau Project au Canada.

« J’étais si emballée de découvrir ce projet que j’ai immédiatement donné mon nom pour être bénévole à l’indexation! », s’est exclamé Barclay.

Terri Jackson, membre du comité organisateur du festival Émancipation, a ajouté : « Quelle émotion ce fut pour nous que de voir le rêve de partager les registres du Freedmen’s Bureau devenir réalité. L’histoire n’appartient pas qu’à nous – elle appartient à tout le monde. »

Diane Downie, directrice des affaires publiques du pieu de Barrie, en Ontario, a pour sa part déclaré : « Ce fut un jour si merveilleux! Il y avait un tel esprit d’amitié au festival, et je me suis réjouie d’en apprendre plus sur l’histoire des Noirs de cette région. J’ai aussi aimé échanger avec plusieurs personnes […] au sujet [des registres] du Freedmen’s Bureau, qui mettent à la disposition du public les noms de près de 1,8 million d’hommes, de femmes et d’enfants. Ces registres permettent aux gens de trouver leurs ancêtres afro-américains, de construire leur arbre familial et de découvrir leur patrimoine. »

Elder D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres de l’Église, a pris la parole lors de la conférence de presse en 2015, au moment de l’appel à l’action initial du Freedmen’s Bureau Project : « Une de nos croyances de base est que nos familles peuvent être unies pour l’éternité et que le fait de connaître les sacrifices, les joies et les sentiers foulés par nos ancêtres nous aide à connaître qui nous sommes et ce que nous pouvons accomplir. » (« FamilySearch Announces Project to Index 4 Million Records of Freed Slaves », juin 2015).

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.